Accueil Belgique Politique

Boris Dilliès, le «Monsieur tunnels» du MR Bruxellois

Le MR bruxellois s’est insurgé, lundi, du choix de Charles Picqué comme président de la commission spéciale sur les tunnels. Chez les libéraux, c’est le député Boris Dilliès qui suit le dossier, en lien, désormais, avec son chef de groupe Vincent De Wolf, qui a été nommé vice-président de la commission.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

C’est le nouveau « Monsieur Mobilité » du MR bruxellois : Boris Dilliès, député depuis 2014. On l’a beaucoup entendu, dans un premier temps, sur le dossier « Uber/taxis ». Il enchaîne aujourd’hui les plateaux télé et les interviews dans la presse sur les tunnels de la capitale. Lundi, son parti l’a proposé comme président de la commission spéciale chargée de faire toute la lumière sur la saga tunnels : une demande refusée par la majorité. Ce sera finalement Charles Picqué, ancien ministre-président bruxellois, qui présidera la commission. « C’est un peu comme si le patron de Volkswagen présidait la commission d’enquête sur les émissions de CO2…(vous avez dit conflit d’intérêts… ?) », ne s’est pas privé de commenter le député, sur sa page Facebook.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs