«Le Roi Lion» plus fort que Tarantino au box-office nord-américain

«Le Roi Lion» plus fort que Tarantino au box-office nord-américain

Le Roi Lion » a conservé ce week-end la première place du box-office nord-américain malgré le bon démarrage du dernier film de Quentin Tarantino, « Once Upon a Time in… Hollywood », selon les chiffres provisoires de la société spécialisée Exhibitor Relations publiés dimanche.

Les aventures du lionceau Simba, tournées grâce à un procédé novateur sur un plateau en réalité virtuelle, ont engrangé 75,5 millions de dollars de recettes entre vendredi et dimanche, et plus de 350 millions depuis deux semaines.

Mieux que les 40,4 millions récoltés par « Once Upon a Time in… Hollywood », qui permettent tout de même à Quentin Tarantino de réaliser le meilleur démarrage de sa carrière.

Lettre d’amour au cinéma américain d’antan, son nouveau film se déroule en 1969, à une époque où bourgeonnent le nouvel Hollywood, ses auteurs idéalistes, ses doublures fidèles et ses westerns spaghettis.

Porté notamment par le duo Leonardo DiCaprio-Brad Pitt, qui incarnent respectivement un acteur célèbre et sa doublure, le dernier Tarantino a été chaleureusement accueilli par la critique.

La troisième marche du podium revient à « Spider-Man : Far From Home », avec 12,2 millions de dollars sur trois jours (près de 345 millions depuis sa sortie il y a un mois).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. parlement (3)

    Les ex-députés fédéraux se ruent vers les indemnités de sortie

  2. NETHYS

    Nethys: après le grand déballage, des questions en suspens

  3. pluie_0

    Woody Allen au «Soir»: «Tant que je pourrai tourner, je le ferai partout où je peux»

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Nethys: le départ de Stéphane Moreau ne règle pas tout, loin de là

    Et voilà, c’est fait ! La Wallonie a la réponse à la question la plus souvent posée depuis trois ans : « Quand Stéphane Moreau va-t-il quitter la direction de la société liégeoise Nethys ? » Lundi, le président du conseil d’administration Pierre Meyers n’a pas tourné autour du pot : « Vous voulez savoir ? Eh bien on va vous le dire ! En termes crus, quand les opérations de privatisation seront accomplies, il ne sera plus là. On met fin à son contrat sans indemnité, sans parachute et sans...

    Lire la suite