5 astuces pour réduire vos consommations d’électricité liées à Internet

5 astuces pour réduire vos consommations d’électricité liées à Internet

Toutes les heures, 12 milliards d’e-mails sont envoyés dans le monde. En consommation d’électricité, cela équivaut à la production de 18 centrales nucléaires durant 1 heure ! À laquelle il faut ajouter notre consommation des médias sociaux, les requêtes sur les moteurs de recherche, les data centers et tout ce qui est nécessaire pour assurer nos activités numériques.

Au final, Internet consommerait 10% à 15% de l’électricité mondiale. Alors, que peut-on faire pour limiter notre consommation ?

 

1. On débranche le Wi-Fi quand il n’est pas indispensable

La consommation des box Internet en Europe représenterait quelque 21 TWh (chiffre 2015), soit l’équivalent de 3 centrales nucléaires qui fonctionnent en continu.

A l’échelle de la maison, la consommation du Wi-Fi n’est toutefois pas très élevée. Mais ellevarie d’un modèle à l’autre. En mode « normal », elle oscille entre 7 et 18 Watts. En mode veille, de 1 à 15 Watts. En comparaison une télé peut consommer jusqu’à 250 Watts quand elle est allumée.

Pour malgré tout réduire la consommation de votre box Internet, débrancher l’appareil est le geste le plus efficace. L’éteindre ne suffira pas, elle restera en veille. Vous pouvez le faire la nuit, et la journée lorsque vous êtes au travail. Soit au moins 16 heures de consommation économisées par jour !

Certains décodeur internet ont aussi un mode « veille profonde » pour réduire la consommation électrique. Celle-ci s’enclenche souvent après une demi-heure de veille. Il vous faudra toutefois configurer votre appareil en ce sens. La fonction se trouve généralement dans la section « Paramètres ».

 

2. On évite les grosses pièces jointes

Attacher une photo de 1 Mo dans un e-mail ou l’envoyer via WhatsApp augmente de 50% l’électricité nécessaire à l’envoi du mail. Et consomme l’équivalent d’une ampoule durant 1 heure. Si vous en expédiez 10 par jour, vous aurez consommé au bout de l’année plus d’électricité qu’avec votre micro-ondes ! Privilégiez donc les fichiers compressés et les images basse résolution.

 

3. On limite le nombre de destinataires et le nombre d’e-mails

Plus votre e-mail compte de destinataires, plus il consommera de l’électricité. Bref, arrêtez de mettre toute l’entreprise ou vos amis en copie de vos e-mails si ce n’est pas nécessaire. De même, ne conservez que les mails indispensables, supprimez tous les autres. Car les messages conservés sont scannés en permanence par les serveurs. Plus il y a de message, plus le serveur consommera.

Vous recevez de nombreuses newsletters que vous ne lisez jamais ? Désinscrivez-vous, il existe un lien de désinscription (unsubscribe) obligatoire dans chaque newsletter commerciale.

 

4. On choisit un moteur de recherche responsable

Plusieurs moteurs de recherche ont décidé de compenser les émissions de COde leurs serveurs. C’est le cas, entre autres, d’Ecosia, Lilo ou encore Ecogine.

Pensez aussi à mettre en favoris les URL des sites sur lesquels vous surfez régulièrement. Vous éviterez ainsi de lancer une requête qui consomme en électricité. Saviez-vous qu’une recherche sur Google génère 7 grammes de CO2 ?

 

5. On réfléchit avant de liker ou de chatter

Un tweet ou un post sur Facebook ça consomme ! Selon Social Electricity, 1 tweet, 1 post ou 1 like consomme 0,025 Wh en moyenne. Selon une autre étude, poster 3 photos de vacances sur les réseaux sociaux équivaut à la consommation de 3 ampoules basse consommation allumées durant une heure (0,046 kWh). Échanger 100 messages par chat, idem. Regarder une vidéo de 5 minutes, représente 5 ampoules (0,068 kWh).

Et si vous profitiez de l’été pour diminuer vos conso liées à Internet ? En plus, l’été, vous consommez plus d’électricité que vous le pensez … Ces 6 astuces inattendues pourraient aussi vous aider dans votre démarche.

Vous souhaitez garder le contrôle de vos consommations électriques ? Grâce à UP et son thermostat intelligent, vous savez en temps réel quelle quantité d’électricité vos appareils consomment. Vous souhaitez savoir quel consommateur d’électricité vous êtes ? Faites le test !