Les Etats-Unis demandent formellement à la Belgique une aide pour sécuriser le détroit d’Ormuz

Dans cet article
Les Etats-Unis demandent formellement à la Belgique une aide pour sécuriser le détroit d’Ormuz
AFP

La Belgique a reçu, tout comme l’Allemagne, une demande formelle de la part des Etats-Unis de participer à une mission maritime de sécurisation du détroit d’Ormuz, théâtre de tensions entre l’Iran et Washington, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Les Etats-Unis ont approché leurs alliés en leur demandant, d’abord informellement en juin, de participer à une opération de sécurisation des voies maritimes internationales potentiellement menacées par l’Iran dans le Golfe persique.

Besoin de l’aval du parlement

« Maintenant, il y a des démarches plus formelles », a indiqué une source informée à l’agence Belga, sans préciser s’il s’agissait bien d’un navire de guerre, comme l’écrivait le journal ’De Morgen’ sur son site internet.

Une demande confirmée par le président de la commission de la défense de la Chambre, Peter Buysrogge, qui a précisé qu’elle était parvenue, par les canaux diplomatiques, le 19 juillet, selon des informations que lui a communiquées le ministre de la Défense et des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR).

La commission a entendu M. Reynders le 18 juillet – M. Buysrogge situe cette réunion au samedi 20 juillet pour affirmer que « je pars du principe que le ministre n’avait pas encore connaissance » de cette demande.

Selon le député nationaliste, un gouvernement en affaires courantes ne dispose pas de la capacité de répondre à cette demande sans l’aval du parlement.

Téléchargez l’application «Le Soir» pour ne rien manquer de l’actu

Téléchargez l’application «Le Soir» pour ne rien manquer de l’actu

Parce que l’actu continue, même durant les vacances, téléchargez l’application «Le Soir» dès maintenant sur votre smartphone ou tablette et accédez gratuitement à tous les articles de la rédaction (analyses, décodages, entretiens...) en illimité pendant 1 mois. Pour rester informé où que vous soyez, 24h/24!

Découvrez tous les avantages

Sur iOS  : téléchargez ICI

Sur Android  : téléchargez ICI.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une bande de six olibrius aussi dingues qu’étranges débarquait, au soir du 5 octobre 1969, dans la petite lucarne des chaumières d’outre-Manche.

    Les Monty Python ont cinquante ans

  2. Outre le paiement de factures, le Fonds a également un objectif de prévention, en aidant les ménages précarisés à mieux gérer leur consommation.

    Le Fonds Gaz et Electricité a besoin de 30 millions de plus par an

  3. Les travailleurs étrangers sont peu représentés dans le secteur non-marchand (9,1
%) et représentent onze indépendants sur cent en Belgique.

    En cinq ans, le nombre de travailleurs étrangers a augmenté de 13,6%

La chronique
  • France: la fin programmée des Républicains

    Par Xavier Mabille d’abord, par mes lectures aussi, j’ai été vacciné contre la tentation de faire des pronostics. Comme Descartes, l’Histoire s’avance masquée, et l’on a toutes les chances d’être démenti si l’on prétend savoir de quel enfant elle accouchera. Pourtant, je ne résiste pas au plaisir de tirer une prédiction d’un livre dont j’achève la lecture, et dont l’auteur, plus rigoureux que moi, s’abstient, lui, de se projeter dans l’avenir. Je veux parler de L’archipel français, de Jérôme Fourquet, qui me conduit à faire ce pari : dans 20 ans, le parti des Républicains, en France, aura disparu, ou ne sera plus qu’une chapelle insignifiante comme l’est aujourd’hui la formation centriste UDI.

    ...

    Lire la suite

  • Dutroux: le TAP n’est pas un guichet de sortie automatique

    Les craintes ravivées d’une libération conditionnelle de Marc Dutroux, même si elles sont infondées, témoignent que le pays demeure, 23 ans après son arrestation, sous la sujétion du psychopathe de Marcinelle qui figure dans les consciences comme l’incarnation du mal.

    La demande de la désignation d’un collège de cinq experts psychiatres que porteront jeudi devant le Tribunal de l’application des peines (TAP) ses deux avocats, n’est qu’une « étape technique » à l’issue incertaine et qui ne...

    Lire la suite