Accueil Léna

«Pour combattre la corruption, il faut récompenser ceux qui la dénoncent»

L’Italie dispose d’une loi sur les lanceurs d’alerte. Mais elle ne prévoit aucune récompense financière. Une erreur, selon Stephen Kohn, avocat américain spécialisé.

Avec LéNA, plongez dans le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

En matière de lanceurs d’alerte, il existe entre l’Italie et les États-Unis un écart qui semble vraiment impossible à combler. Ça commence déjà au niveau linguistique : il n’existe pas en italien de traduction exacte saisissant le sens et les nuances du terme anglais – l’académie suggère d’utiliser « allertatore civico » (alerteur citoyen). Et c’est grave de voir qu’un pays comme l’Italie, confronté à un problème endémique de corruption, ne suit pas les modèles qui fonctionnent dans d’autres pays. « Adopter une loi sur les lanceurs d’alerte est le moyen le plus efficace de combattre la corruption et la fraude. » Stephen Kohn est un avocat spécialisé dans ce thème depuis plus de 30 ans. Il est le président du conseil d’administration du National Whistleblower Center et l’auteur d’un manuel à destination des citoyens qui décident de tirer la sonnette d’alarme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, samedi 3 août 2019, 17:39

    Récompenser la dénonciation anonyme... Ce fut encouragé et largement pratiqué dans l'ex-URSS. Si un. citoyen constate un crime qui le lèse et porte atteinte à l'intérêt général, qu'il porte nomément plainte et se confirme aux procédure judiciaires de l'état de droit. Rien n'est pire qu'une délation bien intentionnée.

Aussi en LéNA

La révolution des armes laser: une question de temps

« Des armes laser ont été utilisées pour détruire un drone ukrainien ». Certes, il est permis de douter de la véracité de cette annonce. Cependant, les canons à impulsion sont déjà en ordre de bataille.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs