Accueil Léna

Les tiques ont failli devenir des armes de guerre

Willy Burgdorfer : côté pile, un charmant scientifique suisse ayant découvert la bactérie qui cause la maladie de Lyme ; côté face, un chercheur ayant travaillé pour un programme militaire américain sur les tiques.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Héros de la médecine ou savant fou ? Willy Burgdorfer était peut-être les deux à la fois. Ce Bâlois décédé en 2014 a reçu de nombreuses distinctions pour avoir découvert la bactérie qui cause la maladie de Lyme, ou borréliose. Cette affection transmise par les tiques infecte quelque 10.000 personnes chaque année en Suisse.

Mais un livre (1) paru en mai révèle la face sombre de ce chercheur helvétique établi aux États-Unis. Durant des années, il a travaillé pour un programme militaire américain visant à transformer les tiques et certains insectes en armes bactériologiques. « J’ai fait des choses que les nazis auraient pu faire », aurait confié Willy Burgdorfer à la fin de sa vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Michiels Laurence, samedi 3 août 2019, 10:05

    Encore une belle théorie du complot que certains américains infectés par la borréliose voudraient utiliser pour toucher de grosses indemnités du gouvernement américain. Que des recherches absurdes aient lieu est possible mais la borreliose n'aurait aucun effet tangible en temps de guerre. Il y a des virus et bactéries bien plus efficaces.

  • Posté par swingedau olivier, samedi 3 août 2019, 9:57

    Brillant article ! J'ai moi-même attrapé la Lyme et les effets secondaires sont dévastateurs : confusion, vue floue, sommeil perturbé (on a l'impression de rêver tout le temps !) avec réveil très pénible, efforts physiques, sportifs, habituels, plus difficiles (essoufflement). Sautes d'humeur... Si vous avez ces symptômes une prise de sang spécifique est VITALE. Pour les randonneurs : utiliser un répulsif (Tic Tox) et COUVRIR entièrement la peau lors de la rando. Non soignée (à long terme) c'est catastrophique : de l'arthrose/arthrite généralisée (fauteuil roulant) jusqu'au décès par maladie opportuniste.

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs