Ebola en RD Congo: l’ambassade de Belgique alerte ses ressortissants

Ebola en RD Congo: l’ambassade de Belgique alerte ses ressortissants
AFP

L’ambassade de Belgique en République démocratique du Congo (RDC) a diffusé des conseils et rappelé les mesures de précautions à prendre face à la maladie à virus Ebola (MVE) qui se répand dans l’est de cet immense pays où l’épidémie a fait plus de 1.800 morts en un an, a-t-elle indiqué jeudi.

L’épidémie de fièvre hémorragique Ebola déclarée le 1er août 2018 dans le Nord-Kivu (est) et marginalement en Ituri (nord-est) a été jusqu’à présent relativement circonscrite. Mais l’apparition de plusieurs cas dans une ville comme Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu - une ville qui compte un à deux millions d’habitants -, renforce la menace d’une propagation de l’épidémie déjà responsable de 1.803 morts, selon les derniers chiffres publiés mercredi par les autorités. LA RDC a dénoncé jeudi la décision du Rwanda de fermer sa frontière avec la RDC après l’annonce d’un troisième cas d’Ebola à Goma, carrefour commercial situé à côté de la ville-jumelle rwandaise de Gisenyi.

Ebola: le Rwanda ferme sa frontière avec le Congo

«Il existe un risque élevé de transmission de la MVE en raison du grand nombre de voyageurs interne et entre les zones touchées et les pays voisins», indique un message récemment envoyé par l’ambassade de Belgique à Kinshasa à la communauté belge vivant en RDC.

«Il s’agit d’une maladie hémorragique virale grave et souvent mortelle. Bien que hautement contagieuse, la MVE ne se propage pas à travers l’air que l’on respire ou l’eau que l’on boit», ajoute l’ambassade.

Elle rappelle que la maladie se contracte par la transmission d’humain infecté à humain ou d’animal à humain par le contact du sang, des liquides et sécrétions corporels (sang, sueur, crachats, larmes, sperme, urine, vomissements etc..), ou des tissus d’une personne qui est ou a été infectée par le virus Ebola, au contact de dépouilles de personnes qui sont mortes de la MVE, de l’équipement médical, des surfaces (planchers, poignées de porte, tables) et des effets personnels contaminés par des liquides corporels d’une personne infectée par le virus. Le risque de transmission existe aussi avec les corps, sang, viande ou liquides corporels d’animaux infectés, souligne le message.

AFP

L’ambassade rappelle quelques «règles d’or», comme toujours appliquer des mesures strictes d’hygiène personnelle, éviter tout contact direct avec des personnes malades, se laver les mains souvent et correctement, éviter de se toucher le visage, et éviter d’être en contact avec le sang ou les fluides corporels d’autres personnes (en bonne santé ou malades), en ce compris lors de relations sexuelles.

Elle préconise ainsi d’éviter les relations sexuelles non protégées avec une personne infectée ou avec une personne se rétablissant de la MVE. Le virus peut persister pendant une longue période dans le sperme des hommes infectés et possiblement dans les sécrétions vaginales des femmes infectées.

AFP

L’ambassade conseille encore d’éviter tout contact étroit avec des animaux vivants ou morts comme les chimpanzés, les gorilles, les singes, les antilopes des bois et bleu Duiker, les porcs, les porcs épics et les sangliers ainsi que les chauves-souris (roussettes).

Le message rappelle enfin plus globalement que tous les voyages non essentiels en RDC ont été découragés par le ministère des Affaires étrangères, dans l’avis de voyage publié par ce Service public fédéral (SPF).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191116-3X8C8U 2019-11-14 04:03:00

    Dérapages indivuels ou violences d’Etat? La police française est sur le gril

  2. Le décollage de l’Airblors d’un des tests sans intervention humaine effectués à Toulouse.

    Airbus réussit à faire décoller un avion en pilotage automatique

  3. pavlopetri-rue

    Sous la mer Ionienne, Pavlopetri la Mycénienne est menacée par l’homme

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Il y a une vie en Wallonie après Nethys

    Depuis l’installation de son gouvernement en septembre dernier, la Wallonie vit au rythme du dossier Nethys et de ses satellites Moreau, Voo, Intégrale, Enodia… Ce n’est pas de sa faute : les révélations de la presse et le comportement ahurissant des acteurs du dossier ont chargé la barque du gouvernement et du parlement. Le job devait être fait, il l’a été.

    « Jamais et nulle part, je n’ai vu un dossier aussi important traité de manière aussi rapide », a dit au Soir le...

    Lire la suite