Venise appelle d’autres ports à s’unir contre les dangers des paquebots géants

Venise appelle d’autres ports à s’unir contre les dangers des paquebots géants
AFP

Venise a lancé un appel aux autres ports historiques européens prisés par les croisiéristes - comme Amsterdam, Barcelone, Dubrovnik ou Marseille - à unir leurs forces contre les multiples dangers que représentent les paquebots géants, ont annoncé jeudi les autorités portuaires.

«J’ai écrit à toutes les villes européennes qui partagent notre expérience dans le tourisme des croisières et doivent trouver un équilibre entre développement économique et préservation environnementale», précise dans un communiqué Pino Musolino, qui préside à Venise l’Autorité portuaire du nord de la mer Adriatique.

«L’augmentation de la taille des bateaux, leur impact environnemental sur les zones portuaires et +le fardeau+ provoqué par le nombre croissant de touristes créent une situation de conflit», a-t-il écrit à huit autorités portuaires.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous