Accueil Monde Afrique

RDC: la guerre des vaccins trouble la lutte contre Ebola

Après le décès d’une deuxième victime d’Ebola à Goma, le Rwanda avait décidé de fermer sa frontière avec la RDC. Kigali est revenu sur sa décision ce jeudi. Mais l’épidémie continue de se propager dans un contexte qui rend particulièrement difficile son éradiction.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Depuis que l’épidémie Ebola a gagné Goma, une ville de plus d’un million d’habitants, d’où partent des vols nationaux et internationaux et qu’elle menace Bukavu, tout aussi surpeuplée, l’inquiétude gagne toute la région et a été enfin déclarée « urgence sanitaire de portée internationale » par l’OMS, après trois refus successifs. Cette reconnaissance de la gravité de la situation devrait permettre de débloquer des fonds supplémentaires (350 millions de dollars et100 millions mis à disposition par la Banque Mondiale) et de placer la gestion de la crise entre d’autres mains que la seule autorité congolaise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs