Accueil Monde

Attentat à Sousse: le président tunisien affirme que les menaces persistent

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a décrété l’état d’urgence ce samedi et s’est adressé à la nation en début de soirée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a décrété samedi l’état d’urgence en raison de la «  persistance de menaces  » huit jours après un attentat sanglant qui a tué 38 touristes.

Les autorités, qui ont pour la première fois reconnu des défaillances sécuritaires vendredi, ont aussi annoncé le limogeage de plusieurs responsables, dont le gouverneur de Sousse, région où a été perpétré l’attentat.

«  Nous avons décidé, après avoir consulté le président du Parlement et le chef du gouvernement, de proclamer l’état d’urgence sur tout le territoire tunisien pour 30 jours  », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours télévisé à la nation, précisant que cette mesure d’exception entrait en vigueur dès ce samedi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs