Accueil Monde Europe

La Russie annonce la fin du traité de désarmement nucléaire «à l’initiative américaine», les Etats-Unis confirment

La sécurité mondiale pleure la mort d’un pilier du désarmement atomique. Le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire disparaît et celui sur les missiles intercontinentaux vacille.

Temps de lecture: 1 min

La Russie a annoncé vendredi la fin du traité de désarmement nucléaire INF «à l’initiative» des Etats-Unis, alors que Washington doit annoncer officiellement dans la journée sa sortie de cet accord de la Guerre froide.

«Le 2 août 2019, à l’initiative américaine, cesse la validité du Traité signé le 8 décembre 1987 à Washington par l’Union soviétique et les Etats-Unis sur la liquidation des missiles de portée intermédiaire», indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

À lire aussi Pourquoi Trump et Poutine ont tué le testament de Reagan et Gorbatchev

Les Etats-Unis confirment

Les Etats-Unis ont confirmé leur sortie officielle du traité de désarmement INF, en accusant à nouveau la Russie de violer ce texte bilatéral emblématique conclu à la fin de la Guerre froide et d’être «seule responsable».

«Le retrait des Etats-Unis conformément à l’article XV du traité prend effet aujourd’hui car la Russie n’a pas renoué avec son respect total et vérifié», a déclaré dans un communiqué le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, depuis Bangkok où il assiste à des réunions régionales. Moscou avait pris les devants en annonçant vendredi matin la mort du traité «à l’initiative» des Etats-Unis.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, vendredi 2 août 2019, 17:16

    Et à côté de cela, on nous baratine par rapport à l'Iran. Deux poids, deux mesures. On doit tout faire pour éviter que l'Iran ne dispose de l'arme atomique mais pendant ce temps-là, 2 grandes puissances sont reparties dans l'arsenal nucléaire ...dans l'indifférence générale.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 2 août 2019, 19:51

    Indifférence générale ? Inquiétude (mot faible) générale me paraît plus juste. Les USA semblent oublier qu'ils ont été les premiers (et les seuls heureusement jusqu'à présent) à utiliser l'arme nucléaire, et à deux reprises. L'argument de venir à bout du Japon est fallacieux : le Japon était à genoux, s'apprêtait à capituler et les USA le savaient parfaitement.

  • Posté par Lambert Guy, vendredi 2 août 2019, 17:12

    Toute la bêtise humaine dans ces 2 dirigeants.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 2 août 2019, 12:22

    Quelle folie ! Nos vies suspendues à la "bonne" volonté de ces hommes qui veulent nous (et se) faire croire qu'ils sont puissants alors que leurs musculations ne font que chercher à dissimuler leur pauvreté intérieure et leur peur viscérale !

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, vendredi 2 août 2019, 14:19

    Je ne fais confiance ni à l'un ni à l'autre. Zut, je m'étais juré de ne plus rien écrire au sujet de Trump.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une