Karim Belhocine, l’entraîneur du Sporting de Charleroi, avant le déplacement à Courtrai: «C’est un club qui a compté pour moi»

Photo News
Photo News

Les Zèbres se produiront au stade des Éperons d’Or, ce samedi à 20h00. Ce sera l’occasion pour Karim Belhocine mais aussi Cédric Berthelin et Jérémy Perbet de retrouver leur ancien club courtraisien.

« C’est un club qui a compté pour moi dans ma carrière de joueur mais aussi dans ma vie d’homme. J’ai gardé de très bons contacts là-bas, pour y avoir aussi été coach et directeur sportif. »

« Le retour de Zajkov, une bonne chose »

Battus à Genk lors de la journée inaugurale (2-1 après avoir mené au score), les hommes d’Yves Vanderhaeghe auront forcément à cœur de prendre leurs premiers points en championnat, d’autant qu’ils ont comme qui dirait une revanche à prendre face à Charleroi. Les Zèbres s’y sont déjà imposés deux fois en 2019, toujours sur le score de 1-2, en phase classique puis en finale des PO2.

Pour ce déplacement, Karim Belhocine pourra notamment compter sur le retour de Gjoko Zajkov, de retour après son match de suspension purgé contre Gand. Le Macédonien sera donc en concurrence avec Modou Diagne au poste de défenseur central droit. « Le retour de Gjoko est une bonne chose car Modou a eu des petits pépins physiques en cours de semaine, au quadriceps. Il n’y a cependant rien de sérieux et j’aurai le choix à ce poste. »

Le coach franco-algérien dispose donc d’un groupe au grand complet puisqu’il nous assure que « Delfi et Gholizadeh sont aptes à jouer, ils se sont entraînés normalement au cours des trois derniers jours. »

Il n’a cependant pas désiré communiquer la liste des 20 joueurs repris pour la rencontre de ce samedi, sa décision définitive n’étant pas encore prise.

Karim Belhocine a également commenté la rumeur faisant part d’un intérêt de Montpellier pour son gardien Rémy Riou, lequel a dû se contenter du banc lors de la journée initiale du championnat : « Si Rémy a une possibilité de jouer ailleurs et que tout le monde s’y retrouve, tant mieux. C’est un grand garçon et s’il peut être plus épanoui ailleurs, dans sa vie de joueur, ce serait son choix. Mais il ne m’a pas fait part de sa déception et est resté très professionnel quand j’ai annoncé mon choix de maintenir Nicolas Penneteau numéro 1 contre Gand. »

Le groupe à disposition : Penneteau, Riou, Imbrechts, Mandanda, Marinos, Busi, Zajkov, Diagne, Dessoleil, Willems, Núrio, Ilaimaharitra, Diandy, Hendrickx, Keita, Fall, Delfi, Gholizadeh, Nkuba, Henen, Morioka, Niane, Bedia, Perbet, Pollet, Saglik, Noorafkan, Grange, Wildemeersch.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-134610663-full

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Cette fois, Charleroi ne veut plus se louper

  • ©News

    Par Stéphane Vande Velde et Vincent Joséphy

    Anderlecht

    Van Crombrugge - Mignolet, choc à distance dans le Topper

  • ©News

    Par Young Kruyts

    Diables rouges

    Christian Kabasele au «Soir»: «J’ai toujours eu confiance en mes qualités»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  2. PHOTONEWS_10798099-022

    Le PS bruxellois a osé exclure Emir Kir

  3. Conner Rousseau ne porte pas un pull à capuche uniquement pour une question de confort. Le président du SP.A a lancé sa propre ligne de vêtements au profit des centres de préventions pour le suicide. Ces derniers sont menacés par les mesures d’économies du gouvernement flamand. © Pierre-Yves Thienpont.

    Conner Rousseau (SP.A) au «Soir»: «Des élections? Ce serait la fin de la Belgique!»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite