Rallye de Finlande: Latvala passe en tête, Neuville perd encore du temps

Rallye de Finlande: Latvala passe en tête, Neuville perd encore du temps
Reuters

Pour 4 dixièmes de seconde, Jari-Matti Latvala a pris la tête du rallye de Finlande à Ott Tanak. Et Kris Meeke, le troisième pilote Toyota, pointe à un dixième de l’Estonien ! La bagarre est intense entre les pilotes du constructeur japonais.

« Le deuxième passage dans les spéciales déjà visitées ce matin est encore plus difficile pour moi qui ai à ouvrir la route », s’est justifié Ott Tanak, tandis que Thierry Neuville disait avoir un bon feeling avec la voiture, tout en étant celui qui concédait le plus de temps aux leaders. Même Ogier, pourtant perturbé par un extincteur qui s’est détaché (comme au Chili) dans l’habitacle de sa Citroën, a été plus vite que notre compatriote.

Lappi se rapproche !

Son équipier Esapekka Lappi s’est distingué en signant le 2e meilleur temps, à un dixième de Latvala (comme Meeke), de quoi permettre à l’autre pilote Citroën de revenir au contact des pilotes Toyota (1,6 sec. de la tête) ; il est d’ailleurs le seul à pouvoir le faire actuellement…

Neuville à près d’une demi-minute !

En ce milieu d’après-midi, après sept spéciales donc, la situation était la suivante : Latvala (Toyota) menait les débats devant ses équipiers Tanak (à 0,4 dixièmes) et Meeke (0,5), tandis que Lappi (Citroën) pointait à 1,6 secondes seulement ! Suivaient ensuite Breen (Hyundai, à 10,0 sec.), Ogier (Citroën, 12,6) et Mikkelsen (Hyundai, 13,4). Neuville, 8e, était décramponné, et accusait un retard de 26,8 secondes sur le nouveau leader de l’épreuve.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite