Peu de voyageurs choisissent de compenser l’impact des émissions de CO2 de leurs trajets

Peu de voyageurs choisissent de compenser l’impact des émissions de CO2 de leurs trajets

Encore peu de personnes choisissent de compenser l’impact de leur voyage en matière de rejet de CO2. Il existe en effet des possibilités, ouvertes à tous ceux qui prennent l’avion, pour leurs loisirs ou leurs affaires, de compenser ces rejets en participants financièrement à des projets « durables » de réduction du CO2 dans l’atmosphère.

Seulement 870 personnes ont fait l’effort financier de compenser leur vol ce premier semestre, pour un total de 3.300 tonnes de CO2 (560 tonnes le premier semestre 2018). Un grain de sable quand on sait que, rien que ce vendredi de chassé-croisé juillet-août, le seul aéroport de Bruxelles a accueilli plus de 95.000 voyageurs.

Pour Antoine Geerinckx, fondateur de CO2Logic et de Greentripper, le principal outil de compensation en Belgique, « On voit qu’il y a une conscientisation par rapport aux déplacements en voiture ou en avion. » Une compensation qui, proportionnellement au prix du billet d’avion reste très accessible, de quelques euros pour les distances moyennes en classe Éco à quelques dizaines d’euros pour les longs trajets en business.

>> L’article à lire en entier sur le Soir +

 
 
À la Une du Soir.be
  • Ce lundi, le Roi a refusé la démission des deux préformateurs, Egbert Lachaert (VLD) et Conner Rousseau (SP.A). Quarante-huit heures pour sauver la Vivaldi...
    Politique

    Négociations fédérales: les deux scénarios en cas d’échec de la Vivaldi

  • 7-5, 6-3
: Djokovic a dû s’employer pour écarter le surprenant Schwartzman, en finale à Rome. @EPA
    ATP - WTA

    Déjà la revanche pour Djokovic

  • Il se dit depuis toujours que l’ego de Georges-Louis Bouchez, sa soif inextinguible de médiatisation aussi, pourraient le perdre.
    Politique

    Georges-Louis Bouchez, comme un joueur de poker accro

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous