Accueil Belgique Politique

Daniel Bacquelaine (MR) veut «continuer à augmenter l’âge moyen de départ à la retraite»

Selon le ministre des Pensions, cette mesure est « indispensable pour la soutenabilité financière du système ».

Temps de lecture: 1 min

Pour le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR), « il faut continuer à hausser l’âge moyen de départ à la retraite. » Le libéral a expliqué ce samedi dans les colonnes de Sudpresse pourquoi cette mesure est « une nécessité démographique et économique. »

« Il faut travailler plus longtemps, même si tout le monde n’ira pas jusqu’à 67 ans », a déclaré le ministre libéral Daniel Bacquelaine à notre confrère ce samedi. Pour M. Bacquelaine, cette mesure est inévitable face à l’effet du « papy boom » « que l’on subira jusqu’en 2030. »

« On a déjà réussi à relever le taux d’activité des 55-64 ans de 45 % en 2014 à 53,7 % en 2018 (de 25 à 31 % pour les 60 à 64 ans) », se félicite le ministre qui compte « poursuivre au plus vite cette réforme et établir une moyenne d’âge de départ à la retraite à 63 ans, la moyenne européenne. »

En Belgique, la moyenne d’âge de départ à la retraite est de 61,3 ans en 2017. Elle devrait atteindre 61,5 ans en 2019.

Une mesure « indispensable pour la soutenabilité financière du système » et qui pourrait profiter à chacun : « Il faut des mesures où chacun trouve un intérêt à travailler plus longtemps, c’est la clef. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 5 août 2019, 15:26

    Il oublie de préciser que la pension de survie des parlementaires n'est pas plafonnée. Je le lui dis pour la soutenabilité financière du système.. Mais à mon avis, il ne se sent pas du tout concerné, même pour cette soutenabilité.

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 5 août 2019, 12:43

    Il aurait fallut écrire: Même si tout le monde ne vivra pas jusque 67 ans.

  • Posté par Grumelli Alessandro, dimanche 4 août 2019, 10:27

    Faire reculer l'âge moyen de départ en retraite, c'est ce qui permet au gouvernement de prétendre avoir augmenté le nombre d'emplois (les fameux "200.000 emplois en plus") sans avoir créé le moindre poste de travail supplémentaire par rapport au stock initial de 2014. Explication du tour de passe-passe sur www.analyses-sociales.org

  • Posté par bernard delpierre, samedi 3 août 2019, 16:11

    Il n'évoque pas la durée de carrière requise pour obtenir la pension à temps plein dans son scénario ni d'ailleurs les critères de pénibilité sur lesquels aucun accord n'a été trouvé à ce jour; or, il est bien évident qu'un employé ou cadre administratif (du public mais aussi du privé) n'a pas les contraintes d'un ouvrier de chantier ou qu'une infirmière, dès lors trouver le juste milieu sera très difficile.

  • Posté par stals jean, samedi 3 août 2019, 14:37

    Docteur Bacquelaine, quand vous évoquez sans désemparer "...la soutenabilité financière du système", de quel système économico-financier parlez vous? De celui des multimilliardaires réfugiés dans les paradis fiscaux, de celui des champions du monde de la fraude fiscale, de celui des multinationales tous secteurs d'activités confondus qui sont financièrement plus riches que les Etats eux même, de celui des patrons des places boursières ces institutions véritablement mafieuses dont les patrons accumulent seconde par seconde des milliards de milliards de dollars, d'euros, de yens, à ne plus savoir qu'en faire...l'ultralibéralisme économique fascisant que vous défendez bec et ongle, et à coups d'arguments les plus fallacieux les uns que les autres, est la "Nouvelle Religion", au sein de laquelle des gens de votre espèce en sont les curés, les imams les rabins...Comme disait si bien Lino Ventura dans les tontons flingueurs : "les cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait"...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs