Un samedi noir sur les routes des vacances: plus de 650 kilomètres d’embouteillages en France

Un samedi noir sur les routes des vacances: plus de 650 kilomètres d’embouteillages en France
Twitter

La circulation était chargée samedi sur les routes de France pour une journée classée noire dans le sens des départs, « la plus difficile de l’été », selon Bison Futé, pour le grand chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens.

Week-end noir sur les routes et dans les aéroports : quel est le meilleur moment pour partir en vacances ? (vidéo)

Bison Futé relevait vers 11h plus de 650 km d’embouteillages sur toute la France, dont 200 sur l’arc méditerranéen, où des mesures de délestage étaient activées, et presque autant dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le trafic était ainsi dense dans la vallée du Rhône, où plusieurs points difficiles étaient signalés sur l’A6 et l’A7 en direction du Sud. Selon l’opérateur Vinci-Autoroutes, à 11H00, il fallait 4h20 au lieu d’1h35 en temps normal entre Lyon sud et Orange, puis encore 3h05 pour rallier Narbonne contre 1h45 habituellement.

La situation était compliquée également sur l’A10 où les véhicules mettaient 5h15 entre Saint-Arnoult et Poitiers (contre 2h30 d’habitude), puis 4h05 entre Poitiers et Bordeaux (2h10 habituellement). Sur l’A61 entre Toulouse et Narbonne, le temps de parcours de 3h15 était supérieur de près de 2 heures à la normale.

Journée orange dans le sens des retours

« C’est parti très tôt, dès 3 heures du matin », a indiqué à l’AFP Morgane Sauzay, porte-parole de Vinci Autoroutes, qui décrit « une grosse pointe de trafic entre 5 heures et 7 heures au sud de Lyon » et ajoute que « les aires étaient pleines dès 4, 5 heures du matin ».

Parmi les autres points difficiles signalés par Bison Futé : l’A71 entre Orléans et Clermont-Ferrand, l’A43 de Lyon vers Modane et l’Italie, l’A13 entre Rouen et Caen, l’A11 entre Le Mans et Nantes ou encore l’A87 vers La Roche-sur-Yon.

La journée est classée orange dans le sens des retours sur une majorité du pays, sauf sur l’arc méditerranéen et en région Auvergne-Rhône-Alpes où elle est classée rouge. Dimanche est classé orange dans le sens des départs sur l’ensemble du territoire et vert dans le sens des retours, sauf en Auvergne-Rhône-Alpes (orange). Concernant les poids lourds, leur circulation est interdite samedi de 7h à 19h, et dimanche de 00h à 22h, selon Bison Futé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite