Neuf morts dans une fusillade à Dayton: «Par chance, plusieurs policiers étaient dans le quartier»

Neuf morts dans une fusillade à Dayton: «Par chance, plusieurs policiers étaient dans le quartier»

Neuf personnes ont été tuées lors d’une fusillade dans la nuit de samedi à dimanche à Dayton dans l’Ohio (nord-ouest des Etats-Unis), ont annoncé les forces de l’ordre dimanche matin, moins de 24 heures après une fusillade au Texas (sud) qui a fait 20 morts.

« Le tireur est mort. Il y a neuf autres morts. Au moins 16 autres personnes ont été hospitalisées pour des blessures », a déclaré la police sur Twitter.

La fusillade s’est produite un peu après 1h du matin dans le quartier animé d’Oregon, a déclaré à la presse un officier de la police locale, Matt Carper.

« Le tireur est mort des blessures par balles reçues lors des tirs de riposte des policiers », a-t-il expliqué, précisant qu’aucun policier n’avait été blessé.

Plusieurs policiers dans le quartier

Le suspect a ouvert le feu dans la rue « avec un canon long et de nombreuses munitions », a-t-il ajouté. « Par chance, nous avions plusieurs policiers dans le quartier lorsque cet incident a débuté, aussi y a-t-il eu un très court épisode de violence, on a eu beaucoup de chance ».

« C’est un incident très tragique et nous faisons tout notre possible pour essayer de déterminer les motivations » du tireur, a indiqué Matt Carper. « Evidemment, nous interrogeons de nombreux témoins ainsi que des policiers pour savoir si quelqu’un d’autre était impliqué ».

La police travaille sur l’identification du tireur, et le FBI (police fédérale) est sur place pour porter toute l’assistance nécessaire, toujours selon lui. Le quartier d’Oregon est habituellement « une zone très sûre du centre-ville » de Dayton, a-t-il commenté.

Quelques heures après celle au Texas

Samedi matin, un autre tireur a semé la mort dans un centre commercial d’El Paso au Texas, où il a tué 20 personnes venues faire leurs courses avant d’être interpellé et placé en garde à vue par la police qui soupçonne un crime à caractère raciste.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Pour Trump, Twitter et Facebook représentent un combat très personnel.

    Par Christina Brause et Clemens Wergin («Die Welt»)

    Lena

    Le combat mondial pour la domination d’internet

  • Joe Biden et Kamal Harris, un tandem masqué pour les démocrates.

    Par Kessava Packiry

    USA

    Présidentielle aux Etats-Unis: des conventions à l’ombre du coronavirus

  • TRUMPGOLF

    Trump, ou comment diriger un pays depuis son club de golf

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous