Bilan jugé très positif pour Esperanzah! qui comptabilise 36.500 entrées

Bilan jugé très positif pour Esperanzah! qui comptabilise 36.500 entrées
Belga

Esperanzah! a totalisé quelque 36.500 entrées de vendredi à dimanche à l’abbaye de Floreffe, ont indiqué les organisateurs en fin de journée. Un bilan jugé très positif, alors que le festival se voulait «plus alternatif et engagé que jamais».

La journée qui a remporté le plus de succès est samedi, avec un site complet et près de 13.000 entrées. Le dimanche arrive en deuxième position avec 12.500 entrées. Le vendredi, qui a attiré 11.000 festivaliers, a lui été un peu moins populaire. Avec un total de 36.500 entrées, le rendez-vous floreffois fait presque aussi bien que les 37.000 de 2016 et 2018.

Belga

«Nous voulions revenir à une programmation plus audacieuse et moins portée sur les têtes d’affiche et nous sommes heureux de voir que le public nous a suivis», a déclaré Jean-Yves Laffineur, directeur du festival. «Je retiendrai aussi particulièrement la générosité de chacun, tant dans le chef du public que des artistes».

Outre Danakil &The Baco All Stars, Georgio, L.E.J., Michael Kiwanuka ou Caravan Palace, le public a ainsi pu découvrir une multitude d’artistes plus confidentiels. Parmi eux, Glauque, Mezerg ou Pongo.

Belga

Evénement engagé, Esperanzah! a aussi permis de sensibiliser plusieurs centaines de personnes au travers d’une nouvelle campagne baptisée «Démasquons nos privilèges». L’organisation, qui poursuivait le plan SACHA contre le harcèlement et les agressions, a également souligné une «baisse significative» du nombre de cas dénoncés à ses différents stands dédiés.

Côté incidents, une panne d’électricité a touché le village de Foreffe samedi, mais n’a été que peu visible sur le site. Seuls les paiements via le système Cashless ont pris un peu plus de temps aux bars. Il a aussi été demandé aux festivaliers de minimiser l’usage de la 4G en attendant qu’un générateur de secours soit installé par ORES, ce qui a pris environ 5 heures.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.

    Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

  2. ©News

    Les bulletins des Diables rouges face à Chypre: De Bruyne homme du match, Carrasco dans tous les bons coups

  3. BRITAIN ELECTIONS DEBATE

    Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite