Accueil Société

Ce qui fait des méduses les organismes les plus venimeux du monde

Une étude des génomes de trois espèces de méduses permet de mieux comprendre la façon dont leurs venins ont évolué.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les méduses font chaque année plus de victimes (une centaine) que les requins, les raies et les serpents de mer réunis. Ces organismes, apparemment inoffensifs et sans défense, comptent parmi les plus venimeux du monde. Heureusement, seules quelques-unes des 3.900 espèces connues sont potentiellement mortelles. Mais elles sont presque toutes gênantes, occasionnant des sensations plus ou moins vives de brûlure. Une équipe internationale impliquant la station biologique française de Roscoff (UMPC, CNRS) a étudié en détail les génomes de trois espèces de méduses afin de mieux connaître leurs gènes de développement et ceux de leurs toxines (travaux publiés dans la revue GigaScience). Voici leur résultats de leur étude.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, lundi 5 août 2019, 20:37

    Ces méduses, qui n'ont que quelques neurones sont extrêmement dangereuses avec leur venin parfois mortel. Cela me fait penser que c'est la même chose avec la race humaine c'est ceux avec le moins de neurones qui sont les plus dangereux...ces "sale bêtes" (les méduses) ont traversé 600 millions d'années sans le moindre problème...Avec tous les cons au QI de méduses qui nous pourrissent la vie, on n'est pas sorti de l'auberge...

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs