Fusillade à Dayton: «Rien n’indique un mobile raciste pour l’instant», rapporte la police

Fusillade à Dayton: «Rien n’indique un mobile raciste pour l’instant», rapporte la police
Reuters

Quatre fusillades ont eu lieu la semaine dernière aux Etats-Unis, dont trois de masse. Dans l’Ohio, un homme de 24 ans a tué ce week-end 9 personnes et en a blessé plus de 20 en tirant avec un fusil d’assaut dans un quartier festif. Il ne s’agirait « pour l’instant » pas d’une attaque à caractère raciste, a déclaré le chef de la police de cette ville du nord-est des Etats-Unis.

Fusillade à Dayton : la réaction de la police a évité un bilan beaucoup plus lourd

Les enquêteurs n’excluent toutefois aucune piste à ce stade préliminaire de leurs investigations, a précisé Richard Biehl, chef de la police de Dayton. Le tireur, un homme blanc de 24 ans, a tué neuf personnes, six Noirs et trois Blancs, dont sa propre sœur.

Samedi soir, un tireur avait semé la mort dans un centre commercial d’El Paso au Texas, dans le sud des Etats-Unis, où il a tué 20 personnes venues faire leurs courses avant d’être interpellé et placé en garde à vue par la police qui soupçonne un crime à caractère raciste.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous