Accueil Société

A Zeebruges, il est prié de ne pas nourrir les réfugiés

Le déplacement de plus en plus important de réfugiés de Calais vers la Côte belge et Zeebruges inquiète les autorités. Le gouverneur de la province invite les bénévoles à ne plus nourrir les réfugiés. Une invitation qui déclenche la polémique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le curé de Zeebruges, des membres de Groen, le virologue renommé Marc Van Ranst et nombre d’internautes crucifient le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé (CD&V) qui vient de déconseiller aux bénévoles de distribuer de la nourriture aux réfugiés. « En les nourrissant, vous ne faites qu’en attirer d’autres »  : Decaluwé a prononcé ces propos, le week-end dernier, lors d’une réunion avec la presse organisée à l’occasion de ses quatre ans de gouvernorat. Ce jour-là, des bénévoles avaient offert de la nourriture aux réfugiés de Zeebruges qui, depuis le début de l’année, s’y installent de plus en plus nombreux en provenance de Calais. «

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Nicole Delhaye de Maulde, mercredi 3 février 2016, 8:51

    Après les mouettes , les migrants. Impossible de maîtriser

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs