Accueil Médias

Instagram: qui sont les plus grands influenceurs belges et internationaux?

Les stars mondiales s’enrichissent sur Instagram. Chez nous, le marketing d’influence s’installe aussi. Les influenceurs sont les nouveaux ambassadeurs. Qui sont-ils ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La publicité traditionnelle a pris un coup de vieux. Si elle lassait déjà la génération de parents, elle est totalement repoussée par les jeunes. C’est le cas à la télévision, en radio et dans la presse. Mais désormais aussi sur internet où elle s’est trouvé un nouveau terrain de jeu. Et les maitres de ce jeu sont les influenceurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Barella Coco, mercredi 7 août 2019, 14:23

    Ce qui manque dans l'article c'est le profil des "followers" de ces communautés et surtout les produits qu'ils achèteraient sous influence. La Belgique est très différente des USA, du Brésil ou de la Grande Bretagne pour les célébrités qui vendent des produits et un lifestyle. Ensuite, l'influence qu'est-ce que c'est au juste, est-ce juste le fait de conduire à un acte d'achat ou plus largement, conduire à des nouveaux comportements, des nouvelles valeurs, des nouveaux styles de vie ? Quand Michelle Obama porte une robe de H&M, la robe est épuisée le jour même, même chose pour certaines vedettes de la télé américaine à la suite de la diffusion d'un épisode de la série. Bref, les consommateurs aux USA ont été complètement lobotomisés par la pub (un écran toutes les 5 minutes - à chaque écran noir pour nous si on regarde la série sans pub) depuis des décennies. Nous n'en sommes pas là, ici, heureusement, ce n'est pas comparable. Même si les millénials sont la génération la plus "proche" de ce lavage de cerveau à cause de leur usage massif des réseaux sociaux où la manipulation, comme l'a montré le scandale Cambridge Analytica, du fil d'infos est totale et aux mains des annonceurs et de Facebook. Bref, il faudrait voir que ces "influenceurs" sont eux-mêmes des produits qui vendent des produits, tout est mis en scène pour vendre, et franchement quel intérêt pour une personne encore normalement douée d'esprit critique (donc d'un certain âge)... Bref le vrai test de l'influence c'est celui où on réalise un changement de comportement: abandonner justement ce suivisme imbécile de célébrités (voire d'ânes cupides) pour embrasser des attitudes réfléchies écologistes et socialement solidaires pour rectifier les dommages causés par les ânes cupides cités dans l'article et qui n'ont rien d'intéressant à nous proposer. On est en pleine crise climatique, Greta Thunberg a mille fois plus d'influence sur les étudiants du monde entier que ces gens à la plastique calibrée dont on n'a rien à foutre et qui n'auront à terme aucune importance, leur marque ne s'imprégnera pas dans l'histoire qui s'écrit. Vu le tournant que nous devons prendre pour ne pas crever à terme, si on continue à vanter et encourager à connaître les gens superficiels et cons plutôt que de regarder qui compte vraiment, comme un Joseph Stiglitz, qui a publié sur les 1% pour la première fois dans Vanity Fair et ça a donné le mouvement #OccupyWallStreet. Ça, c'est de l'influence monumentale. Faire vendre des fringues et des trucs en masse produits par des esclaves dans le monde qui portent ensuite une étiquette qui leur fait monter leur prix à des niveaux délirants, franchement, ce monde-là doit mourir, et vite encore, et qu'on cesse de le mettre en avant. Ils n'ont aucune valeur ajoutée pour l'humanité et son avenir, au contraire ce sont eux les fossoyeurs du monde présent avec leur consumérisme abjecte qui annihile les droits humains sur la planète et conduit aux catastrophes écologiques. Un journal qui déniaise les gens m'intéresse plus. Je ne paie pas pour me faire servir la soupe, je déguste déjà quotidiennement, je n'ai pas besoin de rappel ...

  • Posté par Welraeds Thomas, mercredi 7 août 2019, 0:05

    Qui sont tous ces trous du c u l?

  • Posté par Ancion Eric, mardi 6 août 2019, 19:06

    Le rôle de ces personnes est grave. C'est la décadence de notre société. L'instruction est le devoir premier de la société. Malheureusement les personnes instruites analysent critiquent donc ne sont plus exploitables.....

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs