Accueil Léna

Un bateau comme ceux des Égyptiens de l’Antiquité à l’assaut de la Méditerranée

Des archéologues ont construit un bateau fait de corde et de roseaux. Objectif : prouver qu’Hérodote, le « père de l’Histoire », avait raison.

Avec Lena, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une aventure sur les traces d’Hérodote pour démontrer l’existence de contacts maritimes et commerciaux entre la mer Noire et la Méditerranée il y a 4.000 ans, à l’époque de l’Égypte antique : tel est le défi de l’expédition d’archéologie expérimentale « Abora IV », menée par une équipe internationale à bord d’un bateau fait de corde et de roseaux.

L’expédition, emmenée par l’archéologue allemand Dominique Goerlitz, 53 ans, en collaboration avec des chercheurs et des volontaires en provenance de huit pays, partira mi-août du port bulgare de Varna, l’antique colonie grecque d’Odessos. L’Abora IV devra traverser le Bosphore et la mer Égée pour rejoindre l’île de Crète en comptant sur la seule force des rames et du vent. L’embarcation continuera ensuite sa route vers Chypre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs