Toni Morrison, la seule autrice noire lauréate du prix Nobel de littérature, est décédée

Toni Morrison, la seule autrice noire lauréate du prix Nobel de littérature, est décédée
AFP

Seule auteure afro-américaine à avoir reçu le prix Nobel de littérature, Toni Morrison, descendante d’une famille d’esclaves décédée lundi à l’âge de 88 ans, a donné une visibilité littéraire aux Noirs.

L’amour fraternel selon Toni Morrison

Avec seulement onze romans parmi lesquels «Beloved» (prix Pulitzer 1988), «Home» (2012) ou encore «Délivrances» (2015), la majestueuse écrivaine aux dreadlocks poivre et sel a été également la première Noire à obtenir une chaire à l’université de Princeton, sanctuaire longtemps réservé aux hommes blancs.

Lors de la remise du Nobel en 1993, l’Académie suédoise saluait dans l’oeuvre de cette New-Yorkaise d’adoption «une puissante imagination, une expressivité poétique et le tableau vivant d’une face essentielle de la réalité américaine».

Brillante universitaire, elle est également l’auteure de plusieurs essais comme «Playing in the dark» où elle décortique la place de l’esclave dans la construction, par contraste, de l’identité blanche américaine. Elle remarque que dans la fiction américaine, les Noirs ont longtemps servi de repoussoir pour mettre en valeur le héros blanc.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous