Accueil Monde Afrique

Maroc: un instituteur arrêté pour des messages virulents sur des bénévoles belges en short

Il va être poursuivi pour incitation à des actes terroristes.

Temps de lecture: 2 min

Des jeunes bénévoles belges travaillant en short sur un chantier dans le sud du Maroc ont provoqué des réactions virulentes : un instituteur a été arrêté après avoir appelé à les décapiter, tandis qu’un député dénonçait leur tenue « légère ».

L’instituteur âgé de 26 ans a été arrêté lundi pour « avoir publié sur Facebook un message haineux » contre ce groupe composé majoritairement de jeunes filles travaillant en plein air dans un village près de Taroudant, a annoncé mardi un communiqué de la Sûreté marocaine (DGSN).

Publié après la diffusion d’un reportage vidéo montrant ces bénévoles, terrasser un chemin en short sous un soleil de plomb, son message appelait à leur décapitation, en écho de l’assassinat de deux touristes scandinaves perpétré en 2018 par des Marocains radicalisés au nom du groupe Etat islamique, selon des médias locaux.

Cet homme qui vivait dans le nord du pays va être poursuivi pour « incitation à des actes terroristes », selon la DGSN.

Pays dangereux

« Depuis quand les Européens font ils des travaux en tenue de baignade ? » s’est pour sa part indigné Ali El Asri, un député du parti islamiste (PJD, à la tête de la coalition gouvernementale) sur sa page Facebook, suscitant des réactions indignées qu’il a qualifiées de « terrorisme laïc ».

Les bénévoles intervenaient en liaison avec une association locale, comme l’expliquent des participants dans ce reportage. « Les gens sont très gentils et très amicaux, j’adore le Maroc ! », déclarait notamment Luna, une des jeunes interrogées dans cette vidéo.

La plupart des commentaires sur la vidéo saluent toutefois le « dévouement » de ces bénévoles qui « sont venus faire le boulot à la place des responsables locaux ».

Le Maroc qui met volontiers en avant son image de pôle régional de stabilité et sa culture de tolérance arrive régulièrement en haut de tableau dans les classements consacrés aux pays dangereux pour les femmes faisant du tourisme seules.

>La chanteuse Jenifer remet un fan à sa place en plein concert: «Tu vas sortir, tu t’es trompé de spectacle» (vidéos)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Evrard Jean, mercredi 7 août 2019, 2:42

    Se rendre dans des pays musulmans pour autres raisons que professionnelles, c'est assumer maintenant un risque. J'ai visité l'Algérie du nord au sud, le Yémen, pays fabuleux, sans jamais rencontrer de problèmes. Que du contraire même. Mais c'était avant un certain 11 septembre.

  • Posté par Carré Albin, mardi 6 août 2019, 21:43

    Au lieu de perdre leur temps avec ces stupidités divines et dans les mosquées , ces grands esprit feraient mieux de retrousser leurs manches et d'améliorer leur pays. Quant à ces courageuses bénévoles, elles me semblent bien imprudentes de fréquenter ces régions...

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, mercredi 7 août 2019, 9:08

    Je partage à 100% votre avis et celui de Jean à propos des réactions des islamistes. Cependant, je ne dirai pas que ces jeunes filles sont imprudentes de fréquenter ces régions. Les mentalités dans certaines régions du monde ne sont pas les nôtres. Aussi, les accompagnants auraient dû mieux les encadrer, et conseiller de respecter les habitudes locales. Un bermuda aurait peut-être mieux convenu. Si vous inviter un chinois à dîner chez vous, vous ne vous attendez pas à ce qu'il crache par terre ou qu'il rote, ce qui ce fait en Chine. Je sais que la comparaison est osée, mais le respect doit être mutuel.

  • Posté par stals jean, mardi 6 août 2019, 23:26

    Vous avez raison d'écrire que ces jeunes et courageuses bénévoles sont bien imprudentes. On en retrouverait violées voir assassinées que cela ne m'étonnerait pas outre mesure.. Tant que les religions ne seront pas éradiquées comme le fut la peste ou le collera du moyen âge, ces descendantes direct de la "première salope" de la mythologie biblico-coranique à la con, Eve pour la nommer, sera persécutée, seront moins bien considérées, par ces malades en rut au QI de méduse par surcroit, qu'un animal de compagnie, qu'une bête de somme, ou qu'un vulgaire réceptacle à sperme et rien d'autre...

  • Posté par Vandervelde Alain, mardi 6 août 2019, 19:35

    Il ne faut pas aller si loin, les filles en short qui prennent les transports en commun bruxellois sont victimes du même genre de propos, dans l'indifférence la plus totale...

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une