Accueil Société

L’immigration, préoccupation principale des Belges

La Commission européenne vient de publier son eurobaromètre. Alors que la thématique migratoire recule fortement parmi les préoccupations évoquées par certains pays (Allemagne, Italie), elle reste très importante en Belgique, y compris sur le plan national.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Le psychodrame suscité désormais par chaque débarquement de migrants secourus en mer semble marquer l’opinion publique européenne. D’après le dernier eurobaromètre publié par la Commission, les citoyens européens estiment que la migration demeure l’enjeu le plus important auquel l’Union doit faire face. 34 % citent le défi migratoire, tandis que le changement climatique se hisse désormais en seconde position avec 22 % de répondants (les sondés sont invités à donner deux réponses).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Moor Robert, jeudi 8 août 2019, 19:16

    Evidemment, avec deux partis presque xénophobes ou carrément xénophobes, au Nord du pays, avec l'infâme Theo FRANCKEN comme porte-drapeaux, pas étonnant que notre pays apparaisse comme très préoccupé par les migrations. Faire des migrants le bouc émissaire de nos petits problèmes d'occidental riche, c'est évidemment très facile et en d'autres temps, Hitler s'est appuyé sur la haine des juifs pour assoir son pouvoir. Une autre politique européenne, plus ouverte, s'impose mais nous manquons cruellement de leaders politiques progressistes pour débloquer ce dossier de l'aide humanitaire.

  • Posté par Jean Sansterre, lundi 19 août 2019, 10:18

    Les pleureuses gauchiasses sont de sortie... Et point Goldwin d'entree de jeu.

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 8 août 2019, 14:31

    Le fait que des navires patrouillent en Méditerrané afin de recueillir des migrants ne peut qu'encourager les " passeurs " a embarquer des migrants, leur faire payer, et, surtout avec à la clef la certitude d'être débarqué en Europe ! L'Europe ne peut pas soulager toute la misère du monde, laisser en un peu pour les autres,beaucoup plus riche que nous mais, eux, cela ne les intéresse pas !!! Arabie, Qatar et bien des autres ! De plus, aucun pays autour la Méditerrané ne devraient laisser accoster les navires d'ONG , ne plus les ravitailler en carburants, nourritures et tout autre chose dont ils ont besoin. Car, la seule qu'ils font c'est de favoriser le travail des passeurs.

  • Posté par Petitjean Charles, jeudi 8 août 2019, 17:47

    Mais la misère du monde, c'est nous, c'est vous qui l'avons créée, cher Monsieur, en exploitant les ressources naturelles des pays africains, en soutenant par la corruption des dictateurs qui détournent à leur profit les richesses de leurs peuples, en participant ou alimentant des guerres dans le monde pour confisquer les richesses d'outre-occident, en soumettant les peuples aux lois iniques du commerce international. Quand vous aurez pris conscience de ces forfaitures, le monde ira peut-être un peu mieux et les migrants trouveront chez eux la sérénité pour y vivre en paix.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 8 août 2019, 16:47

    Vous le dites il faut des ACTIFS, pas des glandeurs, pas des gens qui font 13 enfants à la douzaine ,des gens qui ne veulent pas nous imposer leur "culture " ,etc ...et après on en reparlera

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs