Après un AVC, Alain Delon «se repose tranquillement» en Suisse, annonce son fils

Après un AVC, Alain Delon «se repose tranquillement» en Suisse, annonce son fils

L’acteur Alain Delon, 83 ans, a fait un accident cardio-vasculaire et a eu une «légère» hémorragie cérébrale il y a plusieurs semaines et il «se repose tranquillement» dans une clinique en Suisse, a annoncé jeudi à l’AFP son fils aîné Anthony Delon.

Ses fonctions vitales sont «parfaites et son état stabilisé, selon les médecins», indique Anthony Delon.

«Mon père a fait un accident cardio vasculaire et une légère hémorragie cérébrale», souligne-t-il dans un texte.

«Il a été opéré à la Pitié-Salpétriere (hôpital parisien, ndlr), où il est resté trois semaines en soins intensifs. Toute la famille s’est relayée à son chevet, mon frère, ma soeur et ma mère Nathalie», poursuit-il.

«Ses fonctions vitales étant parfaites et son état stabilisé, selon les médecins, il est reparti en Suisse et se repose tranquillement dans une clinique». «Ma soeur qui réside maintenant en Suisse suit son rétablissement de près et nous tient au courant de ses progrès quotidiens», conclut le texte.

>Alain Delon avoue avoir eu des comportements violents envers les femmes

Monstre sacré

Ces dernières semaines, plusieurs magazines people dont Closer et Voici avaient affirmé que l’acteur avait été victime d’un AVC et d’une hémorragie cérébrale.

Mi-juin, l’entourage professionnel d’Alain Delon avait indiqué à l’AFP que l’acteur avait été admis à l’Hôpital américain de Neuilly «pour des vertiges et des maux de tête apparemment sans gravité». «Des symptômes vraisemblablement dus à une arythmie cardiaque dont souffre l’acteur», avait-on précisé de même source. «Il a seulement fait l’objet d’examens de précaution et devrait sortir sous peu», avait-on ajouté.

Monstre sacré du cinéma, Alain Delon a reçu il y a quelques semaines à Cannes une Palme d’or d’honneur des mains de sa fille Anouchka.

Très ému, il avait prononcé un discours aux accents testamentaires, parlant « d’un hommage posthume, mais de (son) vivant».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sur la chaussée de Haecht, épicentre de la communauté belgo-turque de Bruxelles, on affiche aux les couleurs du drapeau.

    Saint-Josse: en «petite Anatolie», la déloyauté à Ankara reste un risque à prendre

  2. Le port du masque est désormais obligatoire pour chaque activité extérieure - ici, un vendeur de poissons et de tortues à Wuhan.

    Coronavirus: «On doit être vigilants, mais pas inquiets»

  3. «
Entre les peshmergas (photo) et l’armée irakienne, l’Etat islamique. Qui est en train de se réorganiser.
»

    Tels des ours sauvages dans les tanières de l’Etat islamique en Irak

La chronique
  • Pourquoi {une tête}, mais {un tête-à-tête}?

    Il est des questions de langue que des francophones natifs ne se posent guère, mais sur lesquelles des apprenants buttent. Dont celle-ci qui, je l’avoue, ne m’était jamais venue à l’esprit : pourquoi le composé tête-à-tête est-il un nom masculin, alors que tête est du genre féminin ? La pertinence de ce rapprochement saute aux yeux, mais est-ce une bonne manière d’aborder le problème ? Comment se détermine le genre des composés ? Vaste question, à traiter sans trop de prise de tête.

    Un bracelet-montre, mais une montre-bracelet

    Comme le précise Le bon usage (2026, § 178), une distinction est à faire entre deux types de composés. Il y a ceux dont le noyau est interne au composé lui-même : oiseau-mouche, un oiseau (noyau) qui, par sa taille, évoque une mouche ; voiture-bélier, une voiture (noyau) utilisée comme bélier ; wagon-restaurant, un wagon (noyau) aménagé pour servir de restaurant. La relation entre les...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite