Crise politique en Italie: la Ligue de Salvini va déposer une motion de méfiance au Sénat

Crise politique en Italie: la Ligue de Salvini va déposer une motion de méfiance au Sénat

La Ligue, le parti d’extrême-droite du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, va déposer au Sénat une motion de méfiance à l’encontre du Premier ministre Giusseppe Conte, annonce-t-elle vendredi. L’objectif est de mettre fin de cette manière à la coalition qu’elle forme avec le Mouvement 5 Etoiles (antisystème).

La Ligue annonce ainsi officiellement son intention de faire tomber le gouvernement. Matteo Salvini avait déjà déclaré jeudi soir qu’il ne voyait plus d’avenir pour cette coalition.

Dans la motion, il est indiqué qu’il existe trop de désaccords au sein du gouvernement. La Ligue fait ainsi référence au refus par le M5E de la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse Turin-Lyon

«Trop de désaccords sont mauvais pour l’Italie, c’est pourquoi de nouvelles élections rapides sont nécessaires», affirme la Ligue. «Ceux qui perdent du temps affaiblissent le pays et ne pensent qu’à leurs (propres) positions.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite