Accueil Culture

Pour Danny Boyle «Steve Jobs reste une énigme»

Le réalisateur de « Slumdog Millionaire », Danny Boyle, signe avec « Steve Jobs » un biopic aussi brillant que haletant consacré au génie et visionnaire de l’informatique

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Rencontrer le cinéaste anglais qui s’est fait connaître il y a tout juste vingt ans avec le furieux Trainspotting – sa suite sera d’ailleurs tournée en mai prochain –, c’est comme s’asseoir à une table avec Martin Scorsese ou Quentin Tarantino. Danny Boyle a le cinéma dans la peau, ce qui ne l’a pas empêché de mettre sur pied, avec le succès que l’on sait, la cérémonie des Jeux olympiques d’été 2012. Ce vendredi de septembre 2015, en début d’après-midi, Danny Boyle était aussi habité que passionné, donc passionnant, à évoquer Steve Jobs.

Qu’est-ce que vous vous dites quand vous acceptez un projet de cette envergure, en termes de mise en scène ? Où se situe votre challenge artistique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs