Euro de cyclisme: la Néerlandaise Amy Pieters championne d’Europe

Euro de cyclisme: la Néerlandaise Amy Pieters championne d’Europe
Photo News

La Néerlandaise Amy Pieters est devenue championne d’Europe de cyclisme sur route en ligne, samedi à Alkmaar aux Pays-Bas à l’issue d’une course disputée sur 115 km. Elle s’est imposée dans un sprint à trois devant l’Italienne Elena Cecchini et l’Allemande Lisa Klein.

Les Pays-Bas ont de suite durci la course envoyant cinq des leurs dans un groupe d’attaque de 15 coureuses. Les Belges étaient piégées et devaient forcer la poursuite, qui aura duré un tour. L’écart montait à une trentaine de secondes à 8 tours (sur les 10) de l’arrivée (environ 90 km).

À 82 km de l’arrivée, Lotte Kopecky a chuté sur une portion pavée forçant l’une des prétendantes au podium à une énergique poursuite derrière le deuxième peloton au moment où la jonction s’est faite à l’avant, à 7 tours de l’arrivée.

Amy Pieters, Elena Cecchini et Lisa Klein, vice-championne d’Europe du contre-la-montre jeudi, sont ensuite parties devant. L’écart est monté au-delà des deux minutes et le trio n’a plus été repris.

Le peloton a franchi la ligne 25 secondes après Pieters, la Néerlandaise Lorena Wiebes terminant 4e devant la Britannique Alice Barnes et la Néerlandaise Kirsten Wild. Cette dernière est championne du monde en titre de l’américaine avec Amy Pieters.

Amy Pieters, 28 ans, succède à l’Italienne Marta Bastianelli au palmarès de l’Euro féminin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par Eric Clovio

    Route

    La maturité tardive de Xandro Meurisse

  • photo news

    Par Eric Clovio

    Route

    Thomas Degand: «Vivre de sa passion, c’est un luxe que je mesure chaque jour»

  • PHOTONEWS_10854339-069

    Par Sébastien Close

    Route

    Mark Cavendish: «Je suis heureux, le reste je m’en fous»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

  3. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: la Belgique en plein «catch 22»

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite