Accueil Monde Europe

Qui se montrera le plus impitoyable pour les migrants?

« Le Soir » ainsi que ses partenaires de Lena publient chaque semaine une chronique européenne depuis Paris, Rome, Berlin, Madrid, Varsovie, Genève ou Bruxelles, rédigée par l’un ou l’une des journalistes de ces rédactions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les représentants de partis populistes de droite et les journalistes de la droite nationaliste voient les choses ainsi : les politiciens de gauche, les libéraux et les conservateurs modérés hésitent à prendre les mesures radicales nécessaires pour mettre un terme à la vague de réfugiés qui déferle sur l’Europe. Ils sont les amis de la bienveillance et les ennemis de l’inévitable. Les intellectuels du « juste milieu » urbain cosmopolite adoptent un ton moralisateur en sachant très bien que jamais un réfugié ne les privera de leur logement en coopérative ou de leur emploi à la rédaction culturelle. Ce front de sceptiques, de bien-pensants, d’humanitaristes, de sauveurs de réfugiés et d’avocats spécialisés dans les affaires d’asile met les œuvres sociales, la paix sociale et l’avenir de l’Europe en danger. Et ce n’est pas tout : dans leur naïveté, ces prophètes de la culture de l’accueil provoquent, aux yeux de la droite, tout le contraire de ce à quoi ils aspirent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, lundi 12 août 2019, 22:06

    Les ONG sont bien intentionnées, sans doute, mais se trouvent de facto complices d'un puissant réseau criminel de passeurs. Il faudrait que l'UE négocie des accords avec les pays d'où proviennent tous ces jeunes hommes qu'on aperçoit sur les photos de canaux pneumatiques. Une immigration. régulée serait préférable. La puissance financière des ONG devrait pouvoir y contribuer.

  • Posté par Philippe Pasman, lundi 12 août 2019, 20:19

    A voir la photo on ne peut pas dire que ces gens sont en situation de naufrage. Je pense sincèrement que ces ONG sont complice avec les passeurs

  • Posté par Raurif Michel, lundi 12 août 2019, 18:29

    Messieurs les ONG, merci ! Vous avez rempli votre contrat. Les passeurs se sont bien remplis les poches et vous en remercient, vous aussi, ne dites pas le contraire, combien a encaissé l’ONG de la capitaine ? Plus de 1.500.000 € en deux jours ! Faut le faire ! Vous avez recueilli les immigrés. Bravo ! Mais, maintenant que comptez-vous en faire ? Ça ce n’est pas votre boulot ! ce n’est pas non plus celui de l’Europe. Dans le golfe persique, là, il y a des pays très riches avec des dollars à ne pas savoir quoi en faire ! Voilà l’endroit où il faut déposer les immigrants. Mais, je doute très sincèrement que vous ayez le courage de les déposer dans ces pays ! Mais eux non plus ne veulent pas de cette population alors que faire ?

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 11 août 2019, 19:01

    Dans tous le cas c'est l'Europe qui paie, normal?

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 12 août 2019, 11:06

    Monsieur Esquenet, il n'y a que deux possibilités. Ou vous naissez en Europe, ou pas. Choisissez ce que vous préférez et vous trouverez la réponse à votre question.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs