Une coalition suédoise sur les rails en Flandre: Di Rupo exprime son inquiétude pour le gouvernement fédéral

Une coalition suédoise sur les rails en Flandre: Di Rupo exprime son inquiétude pour le gouvernement fédéral

Elio Di Rupo a réagi lundi matin à la note proposée par Bart De Wever afin de lancer les négociations flamandes. «Nous respectons le choix de Bart De Wever en Flandre, mais je veux être clair: le PS veut une politique plus sociale et plus juste aussi au niveau fédéral».

Ensuite, le président du PS a complété: «S’imaginer que le PS pourrait faire l’appoint et dépanner les anciens partenaires de la coalition suédoise pour former un gouvernement fédéral relève de l’illusion». C’est que l’on voit mal les socialistes francophones s’engager dans une majorité semblable au fédéral, ancrée à droite, aux côtés de la N-VA, du VLD, du CD&V et du MR.

Jan Jambon a été nommé lundi matin formateur d’une coalition suédoise regroupant la N-VA, l’Open VLD et le CD&V. Bart De Wever, le président de la N-VA, a déposé une note de départ ce lundi matin pour enclencher les négociations.

Selon cette note, la Flandre doit pouvoir concurrencer les grands pays scandinaves. Le futur gouvernement flamand veut aider au moins 120.000 Flamands à trouver un emploi ces prochaines années. Objectif: un taux d’emploi de 80%. La note prévoit aussi que la Flandre devienne une «référence mondiale» en termes d’innovation, de transformation digitale et de technologie.

Nos dernières informations en direct

(Sur mobile)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous