Accueil

Note de Bart De Wever: sept priorités pour mettre en place la Flandre rêvée par les nationalistes

Emploi, social, intégration : le président de la N-VA dévoile des objectifs ambitieux dans sa note de sept pages.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Après septante-huit jours de consultations et de réflexions, Bart De Wever a finalement dévoilé sa note de base en vue de la formation d’un gouvernement au nord du pays. Il l’a posée sur la table des négociateurs et des journalistes, avant de passer le relais à un nouveau formateur. Jan Jambon, annoncé jusqu’ici au fédéral, négociera à partir de ce texte et devrait être ministre-président, au plus tard début septembre.

Le CD&V et le VLD ont accepté l’invitation des nationalistes. Les libéraux ne font pas de commentaires à ce stade. Les démocrates-chrétiens ont par contre tenu à préciser d’emblée qu’ils viendraient avec leurs propres demandes. Car la note de Bart De Wever, si elle n’est pas toujours très détaillée, a le mérite de faire la clarté sur les priorités et les défis auquel le futur gouvernement suédois flamand devra s’atteler. Du moins, du point de vue des nationalistes.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Gilquin Pascal, mercredi 2 octobre 2019, 14:04

    Quel triste spectacle de décadence démocratique, la Flandre nous donne t'elle là ! Certains termes utilisés dans cette "note" me donnent la chair de poule et me rappellent bien malgré moi des périodes sombres de l'Histoire. La vision qu'à la Flandre de son avenir est bien malheureuse: le replis sur soi, la fermeture aux autres (on a échappé de peu au mur!), la stigmatisation de certaines catégories de la population (les chômeurs, les migrants,..., l'exaltation des valeurs travail et nation en valeurs fondatrices d'un peuple flamand homogène, fort et puissant. J'ai peur ! J'ai peur ! Ou va s'arrêter la course au VB ? Quand vont ils se réveiller ?

  • Posté par Daminet Mireille, jeudi 19 septembre 2019, 17:44

    En 2050 la Flandre aura les pieds dans l'eau. Avec la NVA et le VB, c'est une certitude. La Wallonie accueillera les premiers réfugiés climatiques ...flamands. Messieurs les flamingants, la mer monte inexorablement quoi que vous fassiez avec votre vision du réchauffement climatique. L'or blanc, c'est à dire l'eau potable sera un des ressources les plus précieuses et se vendra à prix d'or. Wallons, construisez des barrages et des réserves d'eau. Il est grand temps de montrer à la Flandre qu'un jour, peut-être, elle aura besoin de la Wallonie pour son espace vital et ce ne sont pas les nouvelles digues qui empêcheront l'eau d'envahir la Flandre ou, pire, la grande tempête du siècle. A vos rames.

  • Posté par Grulois Stanislas, mardi 13 août 2019, 5:52

    Bref. Tout ça pour ça... une note qui démontre une vision très archaïque de la gestion d'une région par un politicien, BDW, plus préoccupé par sa carrière et ne voulant pas froisser 800000 personnes dans l'espoir d'en revoir, parmi elles, à nouveau voter N-va lors de prochains scrutins. Choisir les migrants les plus riches qui pourront se payer le parcours d'intégration, une vision de l'enseignement et de la diffusion de la culture flamande dignes, excusez-moi, des années 30. Le climat ? On s'en bat les c.... etc. Selon moi, une note qui sonne creux et qui sera discutée, peut-être mise en application, par une coalition de partis "perdants" des élections.

  • Posté par Carré Albin, mardi 13 août 2019, 0:47

    Une Flandre glorieuse pour un premier bail de mille ans, entourée d'un beau grand mur pour se protéger de tous les méchants mais en installant des portes pour l'exportation. Accentuer, ça existe déjà depuis longtemps, le lavage de cerveau de la population et des jeunes en particulier en travestissant l'histoire au maximum en les inondant d'un lyrisme désuet. Un jour, la Flandre s'effondrera sur elle-même, baignée dans une flaque de cerveaux liquéfiés, il leur restera LEURS pommes de terre...

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 12 août 2019, 22:48

    Bye Bye Belgium.

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs