Le brasseur de Rulles redonne vie à ses bières victimes du covid

L’empereur Marcel, emblème de la brasserie de Rulles, a vaincu le covid et ses funestes attaques envers le monde brassicole...
La fermeture du secteur horeca a entraîné une énorme chute de la consommation brassicole, au Luxembourg comme partout en Europe. Si la plupart des cafetiers et brasseurs ont fait le gros dos en 2020, une relance rapide est désormais impérative.
Isabella Wenisch connaît enfin la vérité, plus de 75 ans après la disparition de son papa sur le front de l’Est.
Quatre films cultes

Quatre films cultes

Né dans le monde du spectacle, il était quasiment destiné à suivre les traces de ses parents.
«J’essaye de donner plus à la brasserie que simplement du return»
Rochefort 2
L’ONE mise sur la communication pour lutter contre les anti-vaccins
Image=d-20160819-G9J3FK_high[1]
«
Le Prince du Danemark
», un spectacle jeune public, du centre culturel de Charleroi l’Eden, où se profile Shakespeare.
Clément Hallet sera le prochain néo-brasseur. Rendez-vous officiel fin août début septembre à Léglise.
Le chocolatier Didier Smeets produit 250
kg de pralines par semaine.
La brasserie de Rulles vient de lancer une bière à l’épeautre, les céréales provenant de producteurs locaux, payés à un prix juste
!
Comme l’explique Matthieu Bakolas, Le Quai 10, à Charleroi, est un lieu hybride dédié à la culture de l’image animée.
«
On fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux
», explique Christophe Waterkeyn au milieu des vignes, dans les ruines de l’abbaye de Villers-la-Ville.
A Grez-Doiceau, la brasserie du Renard remporte un franc succès.
Le transport routier est responsable de l’essentiel de la pollution au dioxyde d’azote et au black carbon. © Belga.
La situation juridique qui naîtra de la crise interpelle particulièrement le monde de l’Horeca.
A la Ferme de Mont-Saint-Jean, la micro-distillerie qui a été inaugurée en 2015 par le groupe John Martin tourne à plein régime... pour tout autre chose.
corona
Dans l’atelier du couturier Degand, avenue Louise, on s’est mis à fabriquer des masques à la chaîne.