Accueil La Une Monde

Brexit: le spectre de Maastricht hante David Cameron

Le Premier ministre britannique s’est efforcé, ce mercredi devant le Parlement, de « vendre » aux députés l’accord conclu avec Bruxelles pour éviter une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’Histoire repasse volontiers les plats, fussent-ils faisandés. Alors que semble s’esquisser l’hypothèse d’un accord entre Bruxelles et Londres, les partisans d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) invoquent les mauvais souvenirs : la ratification du Traité de Maastricht en 1992. La même atmosphère délétère, un parti conservateur au pouvoir profondément divisé, un Premier ministre contraint de jouer un rôle d’équilibriste difficile, une presse populaire conservatrice chauffée à blanc et une opinion publique qui rejette l’immigration et se drape dans la bannière de la défense de la souveraineté nationale : telles sont les ingrédients de ce remake.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs