Migration: le navire d’Open Arms, avec 147 migrants, devant Lampedusa

Migration: le navire d’Open Arms, avec 147 migrants, devant Lampedusa

Le navire humanitaire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms se trouvait jeudi juste en face de l’île de Lampedusa (Italie) avec 147 migrants à bord, en plein débat gouvernemental sur la légitimité de leur présence dans les eaux italiennes.

«J’ai décidé de ne pas signer le nouveau décret du ministre de l’Intérieur destiné à empêcher l’entrée, le transit et l’arrêt dans les eaux territoriales du bateau de l’ONG Open Arms», a stipulé jeudi dans un communiqué la ministre de la Défense italienne Elisabetta Trenta. Le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, qui réclame une rotation en Europe des ports de débarquement, avait signé début août un décret interdisant, au nom de la défense de l’ordre public, les eaux italiennes à l’Open Arms. Une décision prise par un tribunal administratif, suite à un recours d’Open Arms, a toutefois suspendu mercredi ce premier décret.

Dans la foulée Matteo Salvini a signé un nouveau décret pour barrer la route au bateau. Son pouvoir de ministre se trouve toutefois grandement affaibli après avoir fait voler en éclat jeudi dernier son alliance gouvernementale formée depuis 14 mois avec le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, anti-système).

L’ONG Proactiva Open Arms a assuré qu’elle n’envisageait pas d’accoster de force. Jeudi, dans un Tweet, elle a précisé que les migrants à bord «savent qu’il n’y a pas de port pour eux, mais voir la terre ferme les calme».

Richard Gere sur l’Open Arms en soutien aux 121 migrants bloqués sur le navire

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous