Les plus grands fleuristes du monde redécorent l’Hôtel de Ville de Bruxelles: la vidéo du Flowertime

Les décorations florales recouvrent l’intérieur de l’Hôtel de Ville de Bruxelles.
Les décorations florales recouvrent l’intérieur de l’Hôtel de Ville de Bruxelles. - REUTERS

Cet événement floral est mis en place, depuis 2013, par les organisateurs du Tapis e Fleurs de Bruxelles et des Floralies de Gand (Floraliën). En alternance avec le célèbre Tapis de Fleurs, le Flowertime prend place tous les deux ans au sein de l’Hôtel de Ville de Bruxelles.

Cette année, les 13 salles de l’édifice ont été minutieusement décorées par plus de 30 artistes floraux, venus du monde entier. Depuis ce mercredi 13 août, les visiteurs peuvent venir admirer, de 10 à 22h, les diverses architectures florales mises en valeur au sein de l’Hôtel. Tous les soirs, de 18h à 22h, ils pourront profiter des prestations musicales du trio Jose Luis Montiel Moreno.

13 pays représentent à travers ces montages floraux

Les portes d’entrée accueillent les plus curieux grâce à un arc de fleurs composés de 500 plantes de fuchsias. La salle des mariages, elle, a été recouverte d’orchidées blanches. Cette année, l’événement a pour thème « A World of Floral Emotions ». Et pour cause, pas moins de 13 pays sont représentés à travers cette exposition florale : la Belgique, les Pays-Bas, la France, la Roumanie, l’Estonie, le Mexique, le Japon, l’Indonésie, la Chine et les Etats-Unis.

0815_Flowetime_relance

Les organisateurs décrivent l’organisation de l’événement

« L’idée a germé d’opter pour un harmonieux mélange de cultures. Habitués du Flowertime ou nouveaux venus feront la démonstration des dernières tendances florales et de la sensibilité de leurs pays respectifs », indique le directeur général des Floraliën, Pieter Toebaert.

Près de septante personnes au total mettent la main à la pâte à l’occasion de l’évènement, explique Karel Goethals, de l’association du Tapis de Fleurs de Bruxelles. « On ne les a pas comptées, mais je dirais qu’environ 100.000 fleurs ont été utilisées. Cela représente des jours de travail », précise-t-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une bande de six olibrius aussi dingues qu’étranges débarquait, au soir du 5 octobre 1969, dans la petite lucarne des chaumières d’outre-Manche.

    Les Monty Python ont cinquante ans

  2. Outre le paiement de factures, le Fonds a également un objectif de prévention, en aidant les ménages précarisés à mieux gérer leur consommation.

    Le Fonds Gaz et Electricité a besoin de 30 millions de plus par an

  3. Les travailleurs étrangers sont peu représentés dans le secteur non-marchand (9,1
%) et représentent onze indépendants sur cent en Belgique.

    En cinq ans, le nombre de travailleurs étrangers a augmenté de 13,6%

  • Dutroux: le TAP n’est pas un guichet de sortie automatique

    Les craintes ravivées d’une libération conditionnelle de Marc Dutroux, même si elles sont infondées, témoignent que le pays demeure, 23 ans après son arrestation, sous la sujétion du psychopathe de Marcinelle qui figure dans les consciences comme l’incarnation du mal.

    La demande de la désignation d’un collège de cinq experts psychiatres que porteront jeudi devant le Tribunal de l’application des peines (TAP) ses deux avocats, n’est qu’une « étape technique » à l’issue incertaine et qui ne...

    Lire la suite