Accueil Culture Livres

La trace éblouissante des fantômes

Valeria Luiselli donne un roman majeur sur les enfants sud-américains perdus aux États-Unis, sur le présent et sur la littérature.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

Des milliers d’enfants sud-américains, venus du Honduras, du Guatemala, du Salvador, tentent chaque année de franchir le mur frontière qui les sépare des États-Unis, tentant de rejoindre un père, une mère, une tante, un oncle. Ils voyagent sur les toits des trains, puis dans le désert, des numéros de téléphone courus sur leur chemise ou leur robe, fuyant la misère, la pauvreté et la violence des gangs.

Valeria Luiselli les connaît bien ces enfants : elle a servi d’interprète aux mineurs auprès du tribunal de l’immigration de New York – elle est née au Mexique. Pour les autorités judiciaires, ce sont des dossiers, pour elle ce sont des êtres humains. Des enfants perdus. « Des enfants qui ont perdu le droit à l’enfance. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs