Accueil Monde Union européenne

Brexit: Jeremy Corbyn veut un gouvernement d’union nationale

Le leader travailliste Jeremy Corbyn a proposé à l’ensemble de l’opposition de s’allier derrière lui pour lui permettre de devenir Premier ministre en vue d’éviter un no-deal au 31 octobre et organiser un nouveau scrutin législatif. Cette initiative se heurte toutefois aux divisions de l’opposition et aux arrière-pensées électorales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le plan de Jeremy Corbyn est simple. Au vu de la majorité parlementaire d’une voix dont bénéficie l’actuel Premier ministre conservateur, une motion de censure regroupant l’opposition et les rebelles tory pro-européens pourrait renverser Boris Johnson. Dans ce cas, le leader travailliste occuperait le 10 Downing street à titre temporaire, le temps de bloquer la sortie abrupte de l’Union européenne, promise par Johnson. Le chef de la gauche organiserait des élections générales dans la foulée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Ask Just, samedi 17 août 2019, 21:10

    La grande nécessité pour que le plan des travaillistes fonctionne est que ce ne soit pas Corbyn (trop clivant) mais un autre membre du Labour qui assure l'intérim. Soutenir Corbyn comme PM, même intérimaire, serait un suicide politique pour les MPs tories rebelles

  • Posté par Ask Just, samedi 17 août 2019, 21:06

    "le Brexitier modéré, Iain Martin, éditorialiste au Times", ment et n'est pas modéré: c'est le discours de BoJo et Scummings que de dire "hard brexit or no brexit". La populace anglaise va se réveiller avec un sacré mal au derrière pour halloween...

  • Posté par Lucas Danièle, samedi 17 août 2019, 21:05

    Marc Roche, je pésume? Mettez-vous à jour, cher Monsieur: Jeremy Corbyn a maintenant admis de n'être 1er ministre que d'un gouvrnement d'unité nationale TEMPORAIRE. De plus, Jo Swinson s'est désistée de son attitude totalement hostile aux Travaillistes: Beaucoup de Remainers lui ont fait comprendre que cette position menait directement et inéluctablement à une sortie de l'UE SANS DEAL; elle est intelligente, elle a compris. Ce sont maintenant les CONSERVATEURS qui ont décidé de refuser obtusement d'accepter un gouvernement Corbyn, même temporaire.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs