Accueil Culture Cinéma

Les écoles belges rayonnent à l’étranger

La réputation des écoles belges n’est plus à faire. Tournées vers la pratique, accessibles, elles attirent nombre d’étudiants étrangers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

I l faut concevoir une école comme un maillon d’une chaîne, expliquait en 1967 Jean-Claude Batz, directeur du bureau de production de l’Insas dans l’émission « Ecran 67 » sur la RTBF, alors que l’école venait à peine de voir le jour. Un maillon qui prépare à une série d’activités, dans ce cas-ci dans le domaine du spectacle, cinéma, radio-télévision et théâtre. Ces industries, dans tous les pays d’Europe, sont particulières et soutenues par des subventions d’Etat. Leur développement est donc fonction d’une politique culturelle nationale. En définitive, le destin d’une école comme celle-ci ne peut se concevoir que dans la perspective du développement de cette politique culturelle nationale (…), notre politique dans ce domaine est une plaisanterie. » À l’époque, loisir et activités culturelles commencent leur essor, ce qui induit un besoin de formation dans ces domaines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs