Accueil Culture Cinéma

Luc Jabon, conteur militant

Co-président de l’Académie André Delvaux à l’initiative des Magritte, il est un scénariste reconnu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

J’ai toujours aimé raconter des histoires. D’ailleurs avant d’en raconter aux autres, je m’en suis beaucoup racontées à moi-même. Et ça continue. C’est quelque chose qui n’a pas d’âge  » confie Luc Jabon en riant. Scénariste de renom (Le Maître de musique, Marie, La Chanteuse de Tango), ancien Président de la SACD, il adore l’œuvre de Raymond Chandler pour sa dimension énigmatique. «  Ce fut fondateur. J’ai compris que dans le récit, on pouvait garder l’énigme.  » Il est aussi admiratif des écrivains qui réussissent à exprimer une sensation concrète du temps comme LeClézio dans Le procès-verbal ou Joyce avec Ulysse. «  Ce qui me touche dans le cinéma, c’est le travail sur le temps. En littérature, c’est beaucoup plus difficile. L’art peut aider les gens car il offre un temps incarné.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs