Accueil Belgique

«La pratique du blackface perpétue le racisme»

Le porte-parole du collectif « Bruxelles Panthères », explique la démarche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Mouhad Reghif est membre du collectif anti-raciste Bruxelles Panthères, qui a adressé un courrier à l’Unesco demandant le retrait du label de « patrimoine culturel immatériel de l’humanité » à la Ducasse d’Ath, en raison du personnage du « sauvage ». Il explique la démarche.

Pourquoi cette action auprès de l’Unesco ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs