Afghanistan: 63 morts et 182 blessés dans l’attentat contre un mariage à Kaboul

Afghanistan: 63 morts et 182 blessés dans l’attentat contre un mariage à Kaboul

L’attentat qui a visé samedi soir un mariage à Kaboul a tué au moins 63 personnes et en a blessé 182, ont indiqué dimanche matin les autorités.

«Parmi les victimes il y a des femmes et des enfants», a précisé le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Nasrat Rahimi.

C’est un des attentats les plus meurtriers depuis le début de l’année en Afghanistan.

L’explosion est survenue à 22H40 (18H10 GMT) «dans la salle de mariage Shar Dubai dans l’ouest de Kaboul», avait indiqué samedi soir M. Rahimi sans être alors en mesure de livrer un premier bilan.

Les porte-parole talibans ont nié dimanche matin l’implication du groupe insurgé.

«L’Emirat islamique (appellation que se donnent les talibans, NDLR) condamne fermement l’attentat contre des civils à Kaboul. Commettre de tels assassinats délibérés et brutaux et prendre pour cible des femmes et des enfants n’ont aucune justification», ont tweeté deux porte-parole des talibans.

La branche afghane du groupe Etat islamique (EI), l’autre groupe terroriste qui commet des attentats dans ce pays en guerre, ne s’est pas manifestée.

«J’étais dans la partie réservée aux femmes quand j’ai entendu une énorme explosion dans la partie réservée aux hommes», avait témoigné auprès de l’AFP un participant au mariage, Mohammad Farhag.

«Tout le monde est sorti en courant, en criant et en pleurant. La salle était pleine de fumée. Presque tous ceux dans la partie réservée aux hommes sont morts ou blessés».

>Afghanistan: une attaque au centre de Kaboul fait des «dizaines de blessés

En attente de négociations

Les mariages en Afghanistan réunissent plusieurs centaines d’invités dans de grands complexes en périphérie de la ville.

Le 12 juillet, dans un attentat revendiqué par l’EI, au moins six personnes ont été tuées et quatorze blessées lorsqu’un kamikaze s’est fait exploser lors d’une cérémonie dans la province de Nangarhar, dans l’est de l’Afghanistan.

L’attentat de samedi est survenu alors que la population afghane, exaspérée par la violence aveugle, espère la conclusion d’un accord entre les Etats-Unis et les talibans qui ouvrirait la voie à des négociations de paix entre le gouvernement afghan et le groupe insurgé.

Plusieurs sources américaines laissaient entendre ces derniers jours qu’un accord pourrait être imminent, mais certains points restaient à régler.

L’envoyé spécial Zalmay Khalilzad, à la tête de l’équipe de négociation américaine, pourrait à nouveau se rendre dans la région dans les prochains jours afin de poursuivre, voire finaliser, les négociations.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

  3. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: la Belgique en plein «catch 22»

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite