Accueil Monde Europe

Diplomatie: au fort de Brégançon, Macron tend la main à Poutine pour préparer le G7

Le président français accueille ce lundi le chef du Kremlin juste avant le sommet de Biarritz, où la Russie ne sera pas présente. Il veut relancer une relation bilatérale à la peine depuis l’annexion de la Crimée en 2014.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une vraie dynamique de réchauffement… » Autour de l’ambassade française à Moscou, on ne cache pas un certain optimisme, certes prudent, à la veille de la « rencontre de travail » ce lundi entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine au fort de Brégançon.

Réchauffement diplomatique

Dans la résidence d’été du président français, le chef du Kremlin espère s’assurer une présence indirecte au G7, cinq jours plus tard à Biarritz. Par le passé, la cité basque était l’un des lieux préférés de vacances de la famille Poutine. Mais le président russe n’est pas invité au sommet ce week-end : depuis l’annexion de la Crimée en 2014, la Russie est exclue des réunions du G8 redevenu G7.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs