Accueil Monde Union européenne

Brexit: un document officiel dresse un portrait apocalyptique d’un «no deal»

Quand la réalité dépasse la fiction. Rendu public par le « Sunday Times », un document officiel du gouvernement britannique dresse un portrait apocalyptique des conséquences au Royaume-Uni d’une sortie brutale de l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Operation chaos » : comme l’indique la manchette de l’hebdomadaire dominical, le portrait que dresse le Cabinet Office, le ministère en charge des préparatifs du Brexit, sur les effets d’un « no deal », après la date butoir du 31 octobre, s’apparente à l’enfer de Dante.

Manque de produits frais, problèmes de distribution du fuel causé par les bouchons, retards dans les livraisons de médicaments, engorgement des ports pendant au moins trois mois, retour à une frontière dure entre les deux Irlande accompagné de troubles : le diagnostic top secret, établi par les autorités britanniques constitue un sérieux avertissement au nouveau gouvernement. De surcroit, le secteur privé n’est absolument pas préparé à la tâche, affirme le document qualifié par l’administration de « réaliste sans être le pire scénario possible ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Krüger Paul, dimanche 1 septembre 2019, 13:51

    Je trouve cela stupide de mettre une date butoir, sur une question institutionnelle et économique aussi complexe. Quelle erreur! Pourquoi ne pas proposer aux Britanniques de quitter l'UE mais de rester dans l'union douanière au moins pour une période transitoire permettant de rédiger un accord commercial?

  • Posté par mauroy charles, lundi 19 août 2019, 10:39

    La grande Bretagne a trois jours de réserve alimentaire. Et ce depuis 50 années. Elle est rentrée dans l UE parce que rien n allait plus chez eux...il faut relire l histoire. Ils vont retourner vers le chaos qui était le leur avant leur adhésion à l Union Européenne. Il suffirait que les journaux anglais mettent en première page la situation de l Angleterre avant l adhésion à l UE ...bon faut pas rêver...ils croient encore à leur empire......

  • Posté par Naeije Robert, lundi 19 août 2019, 11:28

    "La grande Bretagne a trois jours de réserve alimentaire. Et ce depuis 50 années." ?????? Alors il faudrait peut être leur proposer un programme d'aide alimentaire plutôt que d'essayer de leur imposer de continuer de s'accomoder de la bureaucratie européenne! Plus sérieusement, la haine de la "perfide Albion" qui se déverse constamment sur ce forum est étonnante.

  • Posté par Naeije Robert, lundi 19 août 2019, 9:16

    Il s'agit des conséquences d'un brexit sans accord avec l'UE. Dans la mesure où cette situation serait aussi catastrophique pour l'UE, une négociation rapide et efficace d'accords commerciaux serait préférable. La Norvège et la Suisse sont deux exemples de pays démocratiques et prospères hors UE mais liés par des accords mutuellement bénéfiques. Les fonctionnaires rigides chargés des négociations avec le Royaume Uni dervraient essayer de la comprendre...

  • Posté par Nica Petre, mercredi 28 août 2019, 15:38

    L'Europe est tellement rigide que d'autres pays Européens envisagent l'Exit souvent pour une politique européenne trop invasive et et finacièrement trop austère pour les plus demunis. Quant aux anglais aussi bien que les européens ils ont eut assez de temps pour se préparer à un Brexit no deal car il était prévisible dépuis belle lurette et l'exit a été prolongé maintes fois. Il est donc temps de tourner la page anglaise et passer à autre chose. D'ailleurs la sortie des USA et UK de l'OTAN permettrait ou forcerait le renforcement d'uène vraie armée européenne intégrée.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs