Leicester, avec Tielemans et Praet, partage à Chelsea (1-1)

Leicester, avec Tielemans et Praet, partage à Chelsea (1-1)
Photo News

Leicester a partagé l’enjeu dimanche à Chelsea dans un match comptant pour la deuxième journée du championnat d’Angleterre de football (1-1). Chez les Foxes, Youri Tielemans a joué toute la rencontre et Dennis Praet est monté au jeu à la 73e. Michy Batshuayi ne figurait pas dans la sélection de Chelsea.

Les Blues ont vite pris l’avantage au marquoir par Mason Mount (7e, 1-0). Wilfred Ndidi, l’ex-joueur de Genk, a égalisé (67e, 1-1). Leicester (2 points) est 12e et Chelsea (1 point) suit à la 15e place.

En France, Reims avec Thomas Foket à l’arrière droit et Strasbourg avec Matz Sels dans le but se sont neutralisés (0-0). Les Rémois ont légèrement dominé une première période assez rythmée avec peu d’occasions franches. Isolé aux six mètres, l’arrière gauche strasbourgeois Aleksander Djiku a hérité de la plus belle opportunité. Reims a répliqué par Xavier Chavalerin dont la frappe puissante a été boxée par Sels (36e).

En seconde période, les Rémois ont de nouveau bien fait circuler le ballon mais leur gardien les a tenus dans le match. En effet, Predrag Rajkovic est sorti in extremis dans les pieds de Ludovic Ajorque (51e) et s’est envolé sur une reprise de la tête de Djiku (61e). Malgré le rush final des Champenois, le résultat n’a pas changé. Après deux journées, Reims (4 points) est 4e et Strasbourg (2 points) reste 13e.

En Ecosse, Aberdeen avec Funso Ojo s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue au détriment de Dundee United (1-2 après prolongations). Grâce à un but sur penalty de Danny Johnson (45e, 1-0), Dundee a longtemps cru à la qualification. En effet, Andrew Considine a égalisé dans les arrêts de jeu (90e+1, 1-1). Dans les prolongations, Sam Cosgrove a permis à Aberdeen d’affronter les Hearts au prochain tour (104e, 1-2). Les autres qualifiés pour les quarts sont : Celtic, Partick Thistle, Kilmarnock, Hibernian, Livingston et les Rangers.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10838727-107

    La Une choquante du Corriere dello Sport sur Lukaku: gratuit et attiseur de haine

  2. B9721767720Z.1_20191130001105_000+G4NF11L67.2-0

    Philippe Close sur le chaos à Bruxelles: «Du monde dans le centre-ville? Une bonne nouvelle!»

  3. Le fantasme des apôtres de la sécurité publique
: plus on pourra scanner les foules et identifier des suspects, plus la criminalité reculera. Encore faudrait-il que le système soit performant.

    Grand format – Le délit de sale gueule de la reconnaissance faciale

La chronique
  • L’éclipse du soft power américain

    Samedi dernier, le New York Times a répondu sèchement au gouvernement chinois, qui avait traité de fake news les informations que le journal avait publiées sur la persécution des minorités musulmanes dans le Xinjiang, alors que ces révélations, accablantes, étaient fondées sur des documents internes du régime. Habituellement très pondéré, l’éditorialiste n’a pas hésité à faire le parallèle avec l’époque nazie, « lorsque Hitler parlait de la Lügenpresse, la presse menteuse, pour discréditer le journalisme indépendant ».

    Sa cible réelle, toutefois, était Donald Trump, accusé d’user et d’abuser de l’expression fake news pour vilipender les médias qui le dérangent, au risque de servir d’alibi aux régimes autoritaires qui verrouillent l’information. « Quand un président américain attaque la presse indépendante, les despotes s’empressent de l’imiter », notait le journal, en évoquant une kyrielle de pays, de la Russie au Burundi, qui ont trouvé dans le spectre des fake news une justification très commode de leurs attaques contre les médias...

    Lire la suite

  • La participation au secours de la démocratie

    La démocratie n’est plus une évidence. Accablée de toutes les impuissances du monde, elle ne s’impose plus comme un système légitime et efficace. Boucs émissaires : les élus, en lesquels les électeurs ont de moins en moins confiance. C’est donc la démocratie représentative qui semble en crise. Et la démocratie participative qui semble l’issue.

    Réconciliera-t-on le citoyen avec la politique en l’y intégrant ? C’est le pari de celles et ceux qui multiplient les initiatives de participation...

    Lire la suite