Photovoltaïque: vos panneaux vont vous coûter plus cher

Le compteur continuera de tourner à l’envers pour la partie «
commodité
» (l’achat de l’électron), mais plus pour l’utilisation du réseau. Là, une distinction sera faite entre injection et prélèvement.
Le compteur continuera de tourner à l’envers pour la partie « commodité » (l’achat de l’électron), mais plus pour l’utilisation du réseau. Là, une distinction sera faite entre injection et prélèvement. - Belga

Fini l’époque où tous les moyens étaient bons pour encourager la pose de panneaux solaires. Les pouvoirs publics se sont rendu compte qu’ils avaient été très (trop) généreux dans le soutien au solaire résidentiel. Et plus de 150.000 ménages francophones en ont profité, majoritairement en Wallonie. Mais la marche arrière est enclenchée. Dans le viseur, depuis un moment: le principe du «compteur qui tourne à l’envers». A Bruxelles comme en Wallonie, un ménage qui détient des panneaux ne contribue pas aux frais de réseau si son installation produit autant que sa consommation personnelle. La charge du réseau se répercute donc plus lourdement sur les « sans panneaux ».

Pourtant, un propriétaire de panneaux utilise ce réseau un peu comme une batterie géante. Il y injecte son surplus de production la journée, quand il n’en a pas besoin, et prélève de l’électricité le soir quand ses panneaux ne produisent plus. Quasi gratuitement.

C’était trop beau. Et cela fait des mois (des années) que les régulateurs énergétiques veulent revoir cet avantage. Cette fois, ça y est. Il faudra payer pour le réseau (et uniquement pour le réseau) un montant proportionnel à l’électricité qu’on y prélève. Sans possibilité de réduire cette somme via un compteur qui tourne à l’envers.

Cette nouvelle méthodologie tarifaire entrera en vigueur dès le 1er janvier 2020 à Bruxelles comme en Wallonie. Même si sa mise en place est nettement plus complexe dans le sud du pays où les ménages ne disposent pas de compteurs permettant de mesurer les prélèvements réels.

Combien cela va-t-il coûter ? Comment faire pour limiter la casse ? Le point sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous