Affaire Weinstein: le procureur veut modifier l’acte d’accusation, vers un report du procès?

Affaire Weinstein: le procureur veut modifier l’acte d’accusation, vers un report du procès?

A moins d’un mois du procès d’Harvey Weinstein, le procureur de Manhattan a demandé à modifier l’acte d’accusation, pour y ajouter des allégations d’agressions sexuelles contre l’ex-producteur de cinéma, a indiqué vendredi un avocat de M. Weinstein.

Une telle modification – si elle est acceptée par un grand jury comme le veut la procédure américaine – pourrait entraîner le report du procès du producteur déchu emblématique du mouvement #MeToo, prévu pour commencer au tribunal de Manhattan le 9 septembre.

Harvey Weinstein, 67 ans, a été accusé d’abus sexuels allant du harcèlement au viol par plus de 80 femmes, y compris de nombreuses célébrités.

Mais il a été inculpé pour deux agressions seulement, sur deux femmes différentes, l’une pour un viol en 2013 et l’autre pour une fellation forcée en 2006.

Le nouvel acte d’accusation que le procureur Cyrus Vance a soumis pour validation à un grand jury inclut des allégations d’une troisième femme, qui accuse le producteur d’agression sexuelle il y a 25 ans, des faits aujourd’hui prescrits, a expliqué en substance l’avocat, Damon Cheronis.

Il n’a pas précisé le nom de la femme dont le procureur voudrait inclure les allégations pour renforcer le dossier de l’accusation.

Selon plusieurs médias américains, il s’agirait d’Annabella Sciorra, connue notamment pour son rôle dans la série télévisée « Les Soprano ». Aujourd’hui âgée de 59 ans, elle avait accusé Harvey Weinstein de l’avoir violée à son domicile au début des années 1990, dans une interview au New Yorker fin octobre 2017.

M. Cheronis a cependant affirmé que l’ajout à la dernière minute d’allégations aujourd’hui prescrites dans l’acte d’accusation serait « anticonstitutionnel ».

Si le grand jury valide un nouvel acte, « nous demanderons à ce que les poursuites soient abandonnées », a-t-il ajouté. Le bureau du procureur de Manhattan, sollicité, n’a pas immédiatement réagi. Le grand jury devrait statuer sur la demande d’amendement de l’acte d’accusation le 26 août.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. parlement (3)

    Les ex-députés fédéraux se ruent vers les indemnités de sortie

  2. NETHYS

    Nethys: après le grand déballage, des questions en suspens

  3. pluie_0

    Woody Allen au «Soir»: «Tant que je pourrai tourner, je le ferai partout où je peux»

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Nethys: le départ de Stéphane Moreau ne règle pas tout, loin de là

    Et voilà, c’est fait ! La Wallonie a la réponse à la question la plus souvent posée depuis trois ans : « Quand Stéphane Moreau va-t-il quitter la direction de la société liégeoise Nethys ? » Lundi, le président du conseil d’administration Pierre Meyers n’a pas tourné autour du pot : « Vous voulez savoir ? Eh bien on va vous le dire ! En termes crus, quand les opérations de privatisation seront accomplies, il ne sera plus là. On met fin à son contrat sans indemnité, sans parachute et sans...

    Lire la suite