Classement WTA: Elise Mertens recule au 26e rang, Madison Keys bondit au 10e

©Photonews
©Photonews

À une semaine du début de l’US Open, la dernière levée du Grand Chelem, Elise Mertens poursuit son recul dans la hiérarchie mondiale de joueuses de tennis. La N.1 belge ne figure plus qu’au 26e rang ce lundi dans le nouveau classement révélé par la WTA.

Depuis son huitième de finale à Wimbledon, Mertens a signé trois performances décevantes sur ciment : à San José, Toronto et Cincinnati où elle n’a pas réussi à aligner deux victoires. Elle a cédé trois places cette semaine conséquence de son élimination en seizièmes de finale dans l’Ohio où elle avait joué les quarts il y a douze mois. Elle a perdu 130 points et n’a plus été classée aussi loin depuis le 15 janvier 2018 (37e).

Naomi Osaka a conservé la place de N.1 qu’elle a retrouvée la semaine précédente. Toutefois, la Japonaise a vu son avance se réduire de 161 à 105 points sur l’Australienne Ashleigh Barty qui a manqué l’occasion de retrouver le trône en se laissant surprendre en demi-finale à Cincinnati par la Russe Svetlana Kuznetsova. Celle-ci est la grande gagnante de la semaine. L’ancienne N.2 (en septembre 2007), âgée de 34 ans, a profité de sa finale (perdue). Elle réalise un gain de 91 places et se voit propulsée de la 153e à la 62e place.

L’autre grande bénéficiaire est Madison Keys. La lauréate de Cincinnati retrouve le Top 10, à la 10e place. L’Américaine de 24 ans progresse de 8 places et se rapproche de son meilleur classement absolu (7e en octobre 2016).

Kiki Bertens quitte le Top 5 et se retrouve 7e (-2). La Néerlandaise échange son rang avec l’Ukrainienne Elina Svitolina 5e (+2).

Alison Van Uytvanck demeure la N.2 belge à la 66e place (-3). Elle est la seule autre de nos compatriotes à figurer dans le Top 100. Kirsten Flipkens est 109e (-2), Ysaline Bonaventure 114e (-3), Greet Minnen 120e (statu-quo) et Yanina Wickmayer 162e (-3).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Justine Henin avoue avoir adoré redécouvir les pétits coins de sa région, en famille, durant ce confinement.

    Par Propos recueillis par Yves Simon

    ATP - WTA

    Justine Henin: «Il faudra apprendre à faire le deuil de certaines choses…»

  • Elle embrasse la Coupe Suzanne Lenglen, comme elle l’avait promis, 11 ans avant, à sa maman
! @News

    Par Un reportage d’Yves Simon

    Grands Chelems

    Justine Henin fête ses 38 ans ce lundi: «Elle ne pouvait naître qu’à Roland-Garros, c’était écrit!»

  • PHOTO NEWS

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    S’il a bien lieu, l’US Open n’aura jamais aussi mal porté son nom

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous