Accueil Économie Consommation

500€ en plus sur la facture des propriétaires de panneaux photovoltaïques: un système plus juste? (Vidéo)

Xavier Counasse, journaliste au service économie du Soir, répond à la question.

Temps de lecture: 1 min

L e principe du « compteur qui tourne à l’envers » était dans le viseur des autorités depuis un moment. Les détenteurs de panneaux devront désormais contribuer plus équitablement aux frais de réseau dès janvier 2020.

Il faudra payer pour le réseau (et uniquement pour le réseau) un montant proportionnel à l’électricité qu’on y prélève. Sans possibilité de réduire cette somme via un compteur qui tourne à l’envers. C’est le tarif prosumer. Mais est-ce plus juste ? Réponse avec Xavier Counasse, journaliste au service économie du Soir.

► Toutes les explications sur Le Soir +

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Englebert Eric, lundi 19 août 2019, 22:10

    Bonjour. Pour être tout à fait clair, pour la consommation d'énergie, le compteur tournera quand même à l'envers. C'est pour le réseau qu'il ne tournera plus à l'envers.

  • Posté par LAMBERT André, lundi 19 août 2019, 21:32

    ....syndrome d'écologisme aigüe..... ....Le choix a té uniquement motivé.....

  • Posté par LAMBERT André, lundi 19 août 2019, 21:24

    Il est très clair que ceux qui ont investi dans des panneaux photovoltaïques n'ont certes pas été tout d'une fois atteint du syndrome d'écologie aigüe. Leur choix a été uniquement motivée par la très intéressante rentabilité de l'opération. Certes, le dossier a été mal géré tout d'abord par A.Antoine, puis par JM.Nollet. Ce choix des panneaux photovoltaïques était un bon choix et le reste encore actuellement. Ce n'est pas parce l'opération n'a pas atteint le juteux bénéfice prévu, qu'il faille faire peser cette dette, même sur ceux qui n'ont pas fait ce choix. Déjà qu'avec la crise des subprimes tous les épargnants, gros, et surtout petits qui n'ont pas spéculé doivent encore éponger les dettes dues aux errements de banquiers véreux et/ou incompétents.

  • Posté par Benoit Margaux, lundi 19 août 2019, 19:44

    il y a quelque chose que je voudrait comprendre. Quand Electrabel met de l'électricité sur le réseau, ils ne payent pas pour le réseau, c'est le consommateur qui paie les frais de réseau. Pour quoi dès lors le producteur d'électricité au moyen de ses panneaux solaires doit-il payer pour le réseau?

  • Posté par Counasse Xavier, lundi 19 août 2019, 23:27

    Bonjour. Il y a deux erreurs dans votre raisonnement. Pour les installations supérieures à 10 kVA, les producteurs d'électricité payent lorsqu'ils injectent leur électricité sur le réseau. Même Electrabel. Secundo, les détenteurs d'une installation solaire inférieure ou égale à 10 kVA ne payeront pas pour l'injection sur le réseau. Ni aujourd'hui, ni demain. Ils ne payeront que pour le prélèvement d'électricité, quand leurs panneaux ne produisent pas. Autrement dit, si vous parvenez à ne rien prélevez du tout sur le réseau, et à consommer votre propre électricité (grâce à une batterie par exemple), vous ne payerez rien si vous avez un compteur double flux.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko